À surveiller: TFI International, Foot Locker et Air Canada

Publié le 23/08/2022 à 09:55

À surveiller: TFI International, Foot Locker et Air Canada

Publié le 23/08/2022 à 09:55

Par Denis Lalonde
Un avion d'Air Canada

L’analyste Konark Gupta, de la Banque Scotia, relève pour une seconde fois en moins d’un mois ses prévisions à court terme sur les résultats financiers d’Air Canada. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de TFI International, Foot Locker et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

TFI International (TFII, 129,80 $, 99,71 $US): l’entreprise vend sa division CFI à Heartland Express

L’entreprise TFI International annonce la vente de sa division CFI, qui offre des services de transport de lots complets, de contrôle de la température et de logistique sans actif au Mexique et aux États-Unis à Heartland Express (HTLD, 15,97 $) pour un montant de 525 millions de dollars américains (M$ US).

La transaction doit se conclure au troisième trimestre de l’exercice 2022.

«Avant les surcharges sur le carburant, la division CFI avait généré des revenus de 450 M$ US et un bénéfice avant intérêts et impôts (BAII) de 50 M$ US en 2021, soit environ 5% des montants totaux déclarés par TFI International durant l’exercice», raconte Cameron Doerksen, analyste à la Financière Banque Nationale.

Selon l’analyste, la transaction permet à TFI de réduire son exposition au secteur du transport de lots complets, qui était le moins performant de l’entreprise avec un rendement sur le capital investi de seulement 8,2% durant le dernier trimestre. «Les activités de transport de lots complets étaient aussi celles qui devaient affronter le plus de concurrence et qui étaient les plus cycliques, alors la vente de la division apportera une certaine stabilité aux résultats financiers de TFI», estime l’analyste.

Cameron Doerksen rappelle que la direction de TFI a déjà laissé entendre qu’elle était à la recherche d’occasions de fusions et acquisitions dans les secteurs de la logistique, du transport de lots brisés et du transport spécialisé de lots complets. «Après la conclusion de la vente, les secteurs de la logistique et du transport de lots brisés constitueront 68% des revenus de TFI selon nos prévisions pour l’exercice 2023», dit-il.

L’analyste ajoute que la direction a conservé sa prévision de bénéfice par action à 8 $ pour l’exercice 2022. «Même après avoir retiré le BAIIA de CFI de nos prévisions, en incluant une réduction de l’endettement, une réduction des dépenses en capital et la baisse du nombre d’actions en circulation (à la conclusion du programme de rachat d’actions de l’entreprise), nous croyons que la transaction sera positive pour TFI», dit l’analyste qui conserve sa recommandation de «surperformance» sur le titre mais relève légèrement son cours cible sur un an qui passe de 150 $ à 152 $.

 

Foot Locker (38,39 $US): de bons résultats et une nouvelle PDG, mais des risques fondamentaux demeurent

Sur le même sujet

À surveiller: Air Canada, Lightspeed et Loblaw

17/11/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Air Canada, Lightspeed et Loblaw? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Apple, Air Canada et Aecon Group

31/10/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Air Canada et Aecon Group? Voici quelques recommandations d’analystes ...

À la une

Ottawa cède la protection de près d'un million de kilomètres carrés aux Autochtones

Il y a 43 minutes | La Presse Canadienne

Ces ententes prévoient des investissements pouvant atteindre 800 millions de dollars sur sept ans.

Antonio Guterres appelle à une réforme du système financier

Le secrétaire général des Nations unies a demandé aux institutions financières de revoir leurs modèles d’affaires.

Les négociations difficiles commencent à la COP15 de Montréal

Le texte sur les objectifs de conservation débattu par les délégués contient plus d’incertitudes que de libellé convenu.