À surveiller: Telus, Roots et Banque TD

Publié le 09/12/2019 à 09:23

À surveiller: Telus, Roots et Banque TD

Publié le 09/12/2019 à 09:23

Par Jean Gagnon

Banque TD (TD, 73,43 $): un analyste abaisse son cours cible

La semaine dernière a été marquée par la divulgation des résultats des banques à charte canadiennes. Et comme prévu, ce ne fut pas un grand cru, et la plupart d’entre elles ont vu le cours de leurs actions faiblir.

Ce fut le cas de la Banque TD, dont les résultats du trimestre et les perspectives ont incité Sohrab Movahedi, analyste chez BMO Marchés des capitaux, à abaisser son cours cible de 78$ à 76$ et à maintenir sa recommandation à «performance égale au secteur». Notons que son cours cible est inférieur au sommet historique que le titre a atteint le mois dernier.

L’incertitude concernant les taux d’intérêt, déjà relativement bas, est pour lui une source d’inquiétude. De plus, la contribution de TD Ameritrade à la croissance des bénéfices de la banque sera probablement affectée dans un avenir prévisible à la suite de la vente du courtier en ligne annoncée récemment.

Les bénéfices par action ajustés provenant des opérations de la TD ont atteint 1,65$ alors que l’analyste avait prévu 1,70$ et que le consensus des analystes se situait à 1,74$.

Les bénéfices du trimestre ont été de 1,78 milliard de dollars, soit en hausse de 2% sur la période comparable de l’année précédente. Les opérations bancaires canadiennes ont généré des bénéfices de 1,33 milliard de dollars, soit 2% de moins que l’année précédente.

Comme plusieurs de ses concurrentes, la Banque TD a vu diminuer ses revenus d’arbitrage du trimestre. Ils ont totalisé 411 millions de dollars, en baisse de 15% sur l’an dernier.

L’analyste réduit sa prévision de bénéfices par action pour l’an prochain de 7,10$ à 6,95$.

 

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.