À surveiller: Stingray, Weston et TFI

Publié le 30/07/2019 à 07:41

À surveiller: Stingray, Weston et TFI

Publié le 30/07/2019 à 07:41

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Stingray, George Weston et TFI? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Stingray (RAY.A, 6,20$): le prochain trimestre pourrait rassurer les investisseurs

Matthew Lee de Canaccord Genuity espère que les bons résultats du premier trimestre, attendus le 6 août, redonneront confiance envers le distributeur de services de musique.

L’analyste prévoit des revenus et un bénéfice d’exploitation supérieurs au consensus au moment où les investisseurs doutent encore du potentiel de l’acquisition inattendue du radiodiffuseur Newfoundland Capital il y a un an.

Les revenus devraient croître de 5% à 81,1 millions de dollars et le bénéfice d’exploitation de 4,3% à 29,4 M$.

Le bénéfice par action devrait presque doubler, de 0,10 à 0,21$ par action, une prévision qui cette fois correspond au consensus.

Le trimestre devrait dégager des flux de trésorerie libres de 17,9M$ ou de 0,24$ par action, soit 189% de plus qu’un an plus tôt.

«Étant donné la capacité exceptionnelle de Stingray à convertir son bénéfice d’exploitation en flux de trésorerie libres, nous nous attendons à ce que son titre soit ré-évalué à la hausse dès que ses deux segments d’affaires amélioreront leurs résultats en même temps», écrit-il.

M. Lee prévoit aussi une hausse de 10% des revenus mensuels moyens par abonné et de 6% du nombre d’abonnés.

L’analyste note que le titre s’échange à un multiple modeste de 5,7 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2021, alors que ses flux de trésorerie lui procureront alors un rendement de 21%.

«Si la société peut soutenir une croissance de 2 à 5% de ses revenus et de son bénéfice d’exploitation, les investisseurs y verront le gage que ses perspectives de croissance sont durables», ajoute-t-il.

L’autre talon d’Achille concerne la dette. L’analyste prévoit que les flux de trésorerie libres réduiront la dette à moins de trois fois le bénéfice d’exploitation. Ce ratio pourrait baisser à 2,7 fois à la fin de l’année.

Dans l’intervalle, M. Lee réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 10$.

L’action de Stingray a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis avril 2018.

George Weston (WN, 104,47$): le pain lève encore trop peu


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

03/04/2020 | lesaffaires.com

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine?

À la une

COVID-19: attention, trop de PME anticipent une reprise normale

03/04/2020 | François Normand

ANALYSE - La reprise sera très différente des précédentes, car il faut rétablir la confiance économique et sanitaire.

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.

Le dividende n'est pas une bouée de sauvetage

BLOGUE INVITÉ. Vous pourriez obtenir quelque chose qui pourrait ne pas être là lorsque la crise sera passée.