À surveiller: Stingray, Corus, Open Text

Publié le 28/06/2018 à 08:22

À surveiller: Stingray, Corus, Open Text

Publié le 28/06/2018 à 08:22

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Stingray, Corus et Open Text? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Stingray (RAY.A, 8,68$): l’achat transformationnel en radio doit faire ses preuves

Adam Shine de la Financière Banque Nationale se penche sur l’achat inattendu du deuxième groupe de radio au pays Newfoundland Capital, après plusieurs semaines de silence imposées par le fait que le courtier finance Stingray.

Surpris par la transaction transformationnelle de 506 millions de dollars, M. Shine y voit un bon coup si Stingray l’intègre bien et exploite ses nouvelles ressources financières pour poursuivre sa diversification internationale.

M. Shine rappelle qu’après la transaction, la très rentable Newfoundland Capital procurera à Stingray 59% de son bénéfice d’exploitation, dans une industrie dont les revenus de publicité sont en déclin.

De plus, 77% de ses revenus seront réalisés au Canada.

L’analyste abaisse son cours-cible de 12 à 11$ après avoir évalué les activités de Stingray séparément. Cet objectif équivaut à un multiple de 15 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2019.

L’évaluation de la société reste très sensible aux taux d’intérêt en raison de la dette qui représente 3,6 fois le bénéfice d’exploitation.

Étant donné la chute du titre de Stingray en réaction à l’achat surprise de NCC le 2 mai, son nouveau cours-cible entrevoit un potentiel de récupération de 29%.

Outre les synergies attendues de 15 millions de dollars sur 24 mois et la vente d’actifs superflus de NCC (dont un hôtel), M. Shine veut voir Stingray rétablir un meilleur équilibre dans ses sources de revenus à l’aide d’achats étrangers dans la distribution de musique.

Corus (CJR.B, 5,10$): le diffuseur crève l’abcès, mais son avenir reste incertain

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, Stingray et Canada Goose

Que faire avec les titres de Transat, Stingray et Canada Goose? Voici quelques recommandations d'analystes.

EasyJet et Carnival évincés du FTSE-100 de Londres

Carnival et EasyJet payent leur effondrement en Bourse au plus fort de la pandémie pendant le confinement.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.