À surveiller: Stingray, Constellation et Disney

Publié le 07/08/2019 à 08:49

À surveiller: Stingray, Constellation et Disney

Publié le 07/08/2019 à 08:49

Par Dominique Beauchamp

Walt Disney (DIS, 141,87$US): un achat si la Bourse punie les ratés à court terme

Le succès sans précédent des films de la franchise Marvel n’a pas suffi à compenser les difficultés rencontrées ailleurs dans l’empire du divertissement, notamment l’intégration laborieuse de 16 mois du groupe média 21 Century Fox, achetée en décembre 2017 pour 71 milliards de dollars américains.

Même l’ouverture de Star Wars Galaxy’s Edge à Orlando n’a pas accru la fréquentation du parc comme prévu. Les manifestations à Hong Kong affaiblissent aussi le nombre de visiteurs au parc Disneyland dans cette ville.

Résultat: toutes les divisions ont dévoilé des revenus inférieurs aux attentes au troisième trimestre.

Le bénéfice ajusté de 1,35$ US par action est de 23% inférieur au consensus des analystes. Il s’agit d’une baisse de 28% par rapport au même trimestre un an plus tôt.

Même s’il réduit des prévisions de revenus et de bénéfices pour 2019 et 2020, Daniel Salmon, de BMO Marchés des capitaux, serait acheteur si le titre faiblissait en Bourse à cause de ratés à court terme.

L’analyste fonde beaucoup d’espoir sur la croissance à du nouveau service de diffusion en continu Disney +, après son lancement à la fin du mois d’août.

Le prix modique de 12,99$US par mois établi pour le service avec annonces publicitaires Disney+, incluant Hulu et ESPN, fera affluer les abonnés, mais les revenus par mois seront inférieurs que prévu au début, prévient M. Salmon.

L’analyste ne touche pas à son cours-cible de 170$US qui accorde une valeur de 53$US par action au nouveau service de diffusion Disney+.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, Stingray et Canada Goose

Que faire avec les titres de Transat, Stingray et Canada Goose? Voici quelques recommandations d'analystes.

EasyJet et Carnival évincés du FTSE-100 de Londres

Carnival et EasyJet payent leur effondrement en Bourse au plus fort de la pandémie pendant le confinement.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

04/06/2020 | François Normand

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.