À surveiller: SNC-Lavalin, Exfo et Home Capital

Publié le 03/07/2017 à 08:48

À surveiller: SNC-Lavalin, Exfo et Home Capital

Publié le 03/07/2017 à 08:48

Par Dominique Beauchamp

(Getty)

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Exfo et Home Capital. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

SNC-Lavalin (SNC, 56,07$): un partenariat européen et la clôture d’Atkins

SNC-Lavalin s’associe à un fonds européen pour détenir et exploiter des infrastructures canadiennes. Le partenariat démarre avec cins de ses propres concessions: le pont William R. Bennett, à Kelowna, la Canada Line de Vancouver, le tronçon sud-est de l'autoroute Stoney Trail à Calgary, le Centre hospitalier Restigouche, au Nouveau-Brunswick, ainsi que le site Glen du Centre universitaire de santé McGill, à Montréal.

BBGI SICAV, un fonds d'investissement enregistré au Luxembourg et inscrit à la Bourse de Londres, obtient une participation de 80% dans les actifs dans le cadre du partenariat, en échange d'environ 208M$, un prix «juste», estime que Maxim Sytchev, de la Financière Banque Nationale.

SNC-Lavalin conserve 20% de SNC-Lavalin Infrastructure Partners, en plus d'être responsable de la gestion à long terme de ses actifs.

Ce partenariat monétise 5 ou le tiers des 16 concessions autres que l’autoroute 407. «Le prix semble juste, mais il n’est pas nécessairement un bon repère pour l’ensemble des concessions auxquelles les investisseurs accordent une valeur d’environ 640M$ à l’intérieur de SNC», explique l’analyste.

Plus important pour SNC-Lavalin, insiste M. Sytchev est la clôture aujourd’hui de l’achat de la britannique WS Atkins qui pourrait être le premier pas de la revaluation de son titre en Bourse. Relisez le texte entourant l'annonce de la transaction historique de 3,6G$ en avril 

«Il semble que les investisseurs ne réalisent pas encore qu’avec Atkins, 70% de ses revenus seront de type coûts plus, une dynamique qui donne généralement plus de valeur aux ingénieurs», fait-il valoir.

L’analyste espère en effet voir l’évaluation de SNC-Lavalin, actuellement de 5,9 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2018, se rapprocher de la moyenne de 8 fois ses semblables en Bourse.

Il maintient sa recommandation d’achat et son cours cible d’un an de 70$.

Exfo (EXF, 6,05$): un autre trimestre décevant, peu d’amélioration avant 2018


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.