À surveiller: SNC-Lavalin, Canadian Tire et Uni-Sélect

Publié le 12/02/2019 à 09:46

À surveiller: SNC-Lavalin, Canadian Tire et Uni-Sélect

Publié le 12/02/2019 à 09:46

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Canadian Tire et Uni-Sélect? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


SNC-Lavalin (SNC, 34$): autre mauvaise nouvelle


Desjardins Marché des capitaux renouvelle une recommandation "conserver".


La société vient de procurer une nouvelle mise à jour sur les difficultés que connaît l'un de ses projets dans le secteur minier et métallurgique. Elle s'attend maintenant à ce que ce projet ait un impact plus grand que prévu sur ses résultats 2018. Le bénéfice de ses activités d'ingénierie-construction devrait se situer entre 0,20$ et 0,35$ par action, alors qu'elle s'attendait auparavant à un bénéfice se situant entre 1,15$ et 1,30$ par action.


Benoît Poirier note que la direction introduit un aperçu de bénéfice 2019 se situant entre 2$ et 2,20$, alors que son anticipation personnelle était à 2,15$.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Il souligne que la direction et le client ont accepté de régler leur différend par un processus accéléré d'arbitrage. SNC s'attend à un retour significatif de rentabilité sur ce contrat dans l'avenir, mais le moment n'est pas clair.


L'analyste note que les créanciers ont accepté d'augmenter temporairement les ratios des conditions de crédit de l'entreprise de 3,75 à 4 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) et considèrent la perte sur le projet comme un élément non récurrent (jusqu'à un maximum de 310 M$). Il calcule que le ratio atteignait 3,5 à la fin de 2018.


M. Poirier note également que la société arrête pour l'instant de soumissionner sur de futurs projets miniers et revoit sa structure de direction pour la division.


Il se dit déçu des résultats et recommande aux investisseurs de demeurer sur les lignes de côté jusqu'à ce que plus d'éclairage soit communiqué avec les résultats du quatrième trimestre 2018.


La cible est maintenue à 47$.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Canadian Tire: banquier plus que commerçant

Édition du 20 Avril 2019 | Stéphane Rolland

CHRONIQUE. La nostalgie est parfois un puissant vecteur d'inflation. Prenez ce vieux billet d'argent Canadian ...

À surveiller: Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire

15/02/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire?

À la une

10 choses à savoir jeudi

Apple aurait acheté Tesla à 240$US l'action, un bras robotisé juste pour vous. Et pourquoi pas de l'avocat en bâton?

Propriétaires d'entreprises: sauvez de l'impôt et retenez vos employés grâce aux frais médicaux

22/05/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Un régime «coût-plus» complète une assurance collective standard pour attirer des candidats de valeur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:06 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»