À surveiller: SNC-Lavalin, Brookfield Asset Management et Precicion Drilling

Publié le 23/07/2019 à 09:02

À surveiller: SNC-Lavalin, Brookfield Asset Management et Precicion Drilling

Publié le 23/07/2019 à 09:02

Par Jean Gagnon

Les bureaux de SNC-Lavalin

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Brookfield Asset Management et Precicion Drilling ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

SNC-Lavalin (SNC, 23,80 $) : surtout ne pas se précipiter pour acheter, dit l’analyste de Desjardins

La firme de génie-conseil de Montréal dans la tourmente depuis plus d’un an annonçait hier matin un plan de restructuration de ses activités tout en révélant que les résultats du deuxième trimestre qui seront divulgués le 1er août ne satisferont certainement pas les attentes des analystes et des investisseurs.

Bien que l’annonce a eu comme effet de plomber le titre d’environ 7 % et que celui-ci a maintenant perdu 60 % de sa valeur depuis 12 mois, Benoit Poirier, analyste chez Desjardins, indique qu’il n’est pas acheteur pour l’instant, préférant attendre une éventuelle confirmation de l’amélioration des résultats financiers.

Selon l’analyste, les facteurs négatifs surpassent les éléments positifs annoncés hier. Du côté négatif, la firme indique qu’elle subira pour le deuxième trimestre une perte de 150 à 175 millions pour ses activités d’ingénierie et de construction alors que le consensus des analystes misait sur un profit de 128 millions. De plus, la firme n’ose plus s’avancer et annonce qu’elle retire toutes les prévisions qu’elle avait faites antérieurement quant à ses résultats de l’année 2019. Elle parlait même en début d’année d’un profit de 900-950 millions.

La firme annonce également qu’elle cessera de soumissionner sur des contrats à prix fixe, en plus d’indiquer qu’elle restructurera son secteur des ressources et de la construction. Cela pourrait se solder par une vente d’actifs, mais Benoit Poirier conteste la valeur qu’elle pourra en tirer compte tenu de la performance décevante de cette division. SNC devra inscrire une charge de 1,9 milliard à ses états financiers.

Du côté positif, les initiatives stratégiques annoncées ce matin peuvent être perçues comme un premier pas dans la bonne direction, note l’analyste. Certes, on en saura plus lors de la divulgation des résultats trimestriels et la journée des investisseurs que la firme devrait tenir au début de l’automne, conclut l’analyste.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Investissement valeur: si c'est si simple, pourquoi tout le monde ne le fait pas?

BLOGUE INVITÉ. L’investissement valeur est simple, mais il est loin d’être facile à appliquer!

Les titres canadiens favoris de Credit Suisse

16/08/2019 | Stéphane Rolland

La firme Credit Suisse a dévoilé les titres favoris de ces quatre analystes qui suivent des entreprises canadiennes.

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.