À surveiller: SNC-Lavalin, Alcoa et Freeport-McMoRan

Publié le 18/12/2019 à 09:41

À surveiller: SNC-Lavalin, Alcoa et Freeport-McMoRan

Publié le 18/12/2019 à 09:41

Par Jean Gagnon
Une pancarte avec le logo d'Alcoa.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Alcoa et Freeport-McMoRan? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

SNC-Lavalin (SNC, 24,12 $): Nouvelle année, nouvelle SNC, selon l’analyste de Canaccord Genuity

La décision de la société de génie-conseil québécoise annoncée plus tôt cette année de cesser de soumissionner sur des projets de construction clé en main pour se concentrer sur les services d’ingénierie à plus faible risque et comportant de meilleures marges devrait générer des flux de trésorerie plus prévisibles, estime Yuri Link, analyste chez Canaccord Genuity.

Et cette tendance devrait se faire sentir en 2020 alors que ces contrats commenceront à disparaitre du carnet de commandes. Cela permettra, selon l’analyste, de réduire l’escompte d’évaluation pouvant aller jusqu’à 70% mesurée par le ratio cours/bénéfices que le titre de SNC subit relativement à ses concurrentes, dont Jacobs, Stantec, Tetra Tech et WSP Global.

Bien qu’il reconnait les risques persistants liés à l’exécution et aux problèmes légaux, l’analyste estime que des pertes totalisant 3 milliards de dollars sont déjà incluses dans le cours actuel du titre. Il réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 34$.

Les risques liés aux projets clé en main peuvent être gérés, selon l’analyste. La principale source de la sous-performance était le contrat avec Codelco, cette entreprise appartenant à l’état chilien. Mais ce projet est maintenant complété.

En date du troisième trimestre 2019, 84% des projets clé en main du carnet de commandes totalisant 3,2 milliards de dollars consistent en des projets de trains légers au Canada. L’exécution de ces projets par SNC et l’ensemble de l’industrie a généralement été bonne. Une réévaluation négative importante des coûts de ces projets est alors peu probable, selon l’analyste.

Quant aux risques légaux, ils pourront aussi être gérés adéquatement, croit-il. Le procès pour corruption en Libye qui pourrait durer trois à quatre ans risque toutefois d’ajouter à la volatilité du titre.

 

Alcoa (AA, 20,71 $US): Des prix de l’aluminium plus bas nuiront aux résultats de 2020

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour à 17:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.