À surveiller: Savaria, Metro et Dollarama

Publié le 13/08/2020 à 10:25

À surveiller: Savaria, Metro et Dollarama

Publié le 13/08/2020 à 10:25

Par Denis Lalonde

Metro (MRU, 58,75$): un potentiel de hausse limité malgré de bons résultats

L’épicier Metro a dévoilé de bons résultats au troisième trimestre qui viennent supporter son évaluation actuelle, mais avec une croissance des bénéfices anticipée de 4% l’an prochain, les analystes de Desjardins estiment que le titre recèle un faible potentiel de croissance.

Pour son troisième trimestre, Metro a fait état d’un bénéfice par action ajusté de 1,08$, en progression de 20% par rapport à celui dévoilé au trimestre correspondant il y a un an. L’analyste Chris Li anticipait une performance de 1,05$.

L’entreprise a également révélé qu’elle avait connu un bon début de quatrième trimestre en juillet, avec une croissance des ventes de magasins comparables de 10% (comparativement à une croissance de 15,6% au troisième trimestre). Cette statistique, qui montre l’évolution des ventes des établissements ouverts depuis plus d’un an, est très prisée des analystes pour évaluer la santé des détaillants.

«Les coûts liés à la pandémie de COVID-19 devraient diminuer de 107M$ au troisième trimestre à 33 millions de dollars au quatrième trimestre, alors que les primes salariales versées aux employés ont pris fin», note l’analyste.

M. Li anticipe une croissance du bénéfice par action de 16% sur un an au quatrième trimestre, tout comme le consensus des analystes. Selon l’analyste, cette bonne performance anticipée se reflète déjà dans la valeur de l’action de Metro.

Il soutient que le titre de Metro se négocie à un ratio cours/bénéfice de 18 fois, ce qui est supérieur aux titres de concurrents comme Empire (IGA, Sobeys) (15 fois) et Loblaw (16 fois).

«À moins d’une rotation des actifs qui favoriserait les titres défensifs, le potentiel de croissance du titre de Metro nous apparaît limité. Si Metro devait se négocier à un ratio cours/bénéfice de 20 fois, cela donnerait au titre une valeur de 69$. À l’inverse, si ce ratio tombait à 15 fois, le titre aurait une valeur de 53$, ce qui constituerait un point d’entrée très attrayant», note M. Li.

L’analyste conserve sa recommandation de conserver le titre avec un cours cible sur un an de 61,00$.

 

Dollarama (DOL : 48,85$) : RBC anticipe un bon second trimestre, relève son cours cible sur un an

Sur le même sujet

À surveiller : Lion Électrique, Apple et Dollarama

14/09/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Apple et Dollarama? Voici quelques commentaires d’analystes.

Titres en action: Roots, 888, Lloyd, Empire, ...

Mis à jour le 10/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

Il y a 25 minutes | Emmanuel Martinez

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Il y a 57 minutes | Catherine Charron

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.