À surveiller: Saputo, Theratechnologies et Deere

Publié le 27/05/2019 à 09:02

À surveiller: Saputo, Theratechnologies et Deere

Publié le 27/05/2019 à 09:02

Par Jean Gagnon
Des fromages sur un fond noir

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Saputo, Theratechnologies et Deere ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Saputo (SAP, 44,94 $): une analyste optimiste

La firme de produits laitiers québécoise ne divulguera que le 6 juin ses résultats financiers du quatrième trimestre de son année financière 2019, mais déjà Patricia A. Baker, analyste chez Scotia Capital, s’attend à une solide performance.

Selon elle, les bénéfices par action atteindront 0,40 $, soit une hausse de 14,3 % comparativement à l’année précédente.

Les trois trimestres précédents n’avaient pas été faciles, principalement à cause de la faiblesse des prix internationaux et un niveau élevé des inventaires, note l’analyste. Mais elle croit que ces facteurs négatifs se sont en partie atténués.

Au chapitre de l’expansion, Saputo a été active, rappelle l’analyste. Elle a fait l’acquisition de Dairy Crest au Royaume-Uni, ainsi que la division des fromages spécialisés de Lion Dairy en Australie. Les résultats du quatrième trimestre incluront ceux de Murray Goulburn, une entreprise australienne acquise l’an dernier, et où la rentabilité s’améliore, note l’analyste.

Pour le quatrième trimestre, l’analyste prévoit des revenus de 3,24 milliards, en hausse de 18 % sur l’année précédente, et des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 315 millions, en hausse de 20 %.

La segmentation géographique des résultats serait la suivante: des revenus de 984 millions au Canada et des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 110 millions. Aux États-Unis, les revenus devraient être de 1,51 milliards, en hausse de 5,4 % sur l’année précédente, et le BAIIA de 130 millions. À l’international, les revenus devraient atteindre 742 millions, en hausse de 126 % et un BAIIA de 75 millions, en hausse de 195 %, étant donné qu’ils incluront les résultats de Murray Goulburn.

Patricia A. Baker a une recommandation de « sur-performance », et son cours cible est de 51 $. Depuis deux mois, le cours du titre a fluctué à l’intérieur d’un étroit corridor entre 44 $ et 46 $.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.