À surveiller: Saputo, Metro et Stella-Jones

Publié le 07/08/2020 à 08:11

À surveiller: Saputo, Metro et Stella-Jones

Publié le 07/08/2020 à 08:11

Par Dominique Beauchamp

Photo : 123rf.com

Que faire avec les titres de Saputo, Metro et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Saputo (SAP, 34,99$): le fromager résiste bien et relève son dividende

Le transformateur laitier a produit un premier trimestre satisfaisant compte tenu de la destruction de la demande dans l’industrie des services alimentaires et de la restauration.

Le bénéfice net a décliné de seulement 7% à 0,39$ par action, malgré le recul de 7,6% des revenus, note Irene Nattel de RBC Marchés des capitaux. Ce bénéfice se compare à ses prévisions de 0,22$ et au consensus de 0,29$.

Les marges ont dépassé les attentes ainsi que le niveau qu’elles avaient l’an dernier, dans tous les segments, indique l’analyste.

«Le bénéfice d’exploitation aux États-Unis a fléchi de seulement 7% en dépit des importantes perturbations dans l’industrie de la restauration», signale aussi Irene Nattel. Les revenus y ont chuté de 19,4%.

Le ton des dirigeants semble plus positif au sujet des perspectives tandis que la fusion des segments laitiers et fromagers aux États-Unis et l’intégration des activités en Australie devraient améliorer l’efficacité et générer des économies d’échelle.

Autre signe de résilience: l’entreprise a relevé son dividende de 2,9% à 0,175$, pour une vingtième année consécutive.

Enfin, les occasions d’acquisitions se multiplient. Saputo étudie six candidates de qualité (dont les revenus varient de 200M$ à 1 G$) et espère réaliser au moins une transaction en 2021.

Irene Nattel estime la capacité d’acquisition à 3,5 milliards de dollars, si Saputo portait la dette à 3,5 fois le bénéfice d’exploitation.

«Avec des flux de trésorerie libres de plus de 600 M$ prévus en 2021, une dette nette équivalant à 2,1 fois le bénéfice d’exploitation à la fin du premier trimestre et un emprunt non utilisé d’un milliard de dollars américains, Saputo est en bonne posture pour rester zen pendant la tempête», évoque l’analyste.

Irene Nattel maintient son cours cible de 45$ et réitère sa recommandation d’achat.

Cette cible équivaut à 21 fois le bénéfice prévu en 2021, un multiple que se justifie par l’amélioration des perspectives et le potentiel d’acquisition..

L’environnement hautement volatil de l’industrie laitière peut offrir des occasions pour un consolidateur aussi bien diversifié, capitalisé et bien géré que Saputo, conclut-elle.

 

Metro (MRU, 58,71$): l’après-pandémie plus révélatrice que le troisième trimestre

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/01/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Comment aborder la prochaine année boursière

22/01/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’investisseur à long terme devrait s’assurer d’éviter les titres qui sont très populaires.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.