À surveiller: Saputo, La Baie et Uni-Sélect

Publié le 12/09/2018 à 09:18

À surveiller: Saputo, La Baie et Uni-Sélect

Publié le 12/09/2018 à 09:18

Par François Pouliot
Uni-Sélect (UNS, 21,01$): et si FinishMaster était vendue?


Financière Banque Nationale réitère une recommandation "surperformance".


Leon Aghazarian note qu'une journée des investisseurs doit avoir lieu à la fin septembre et que la direction entend focaliser sur les activités canadiennes.


Il dit profiter de l'occasion pour revenir sur un de ses vieux scénarios: la vente de la division américaine FinishMaster, spécialiste de peinture pour automobile.


L'analyste estime que la vente de la division pourrait rapporter plus de 1 G$, ce qui, après impôt et remboursement de la dette de Uni-Sélect, laisserait des liquidités nettes de 420 à 470 M$.


Cela signifierait aussi que les divisions canadiennes et britanniques de pièces se négocieraient alors à 4,1 le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA). En présumant que les investisseurs décident de redresser le multiple et d'appliquer celui de la moyenne des comparables (7), le titre pourrait alors hypothétiquement s'échanger à 30$.


La cible est maintenue à 26,50$.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.