À surveiller: Saputo, Dollarama et Bombardier

Publié le 08/06/2017 à 09:52

À surveiller: Saputo, Dollarama et Bombardier

Publié le 08/06/2017 à 09:52

Par François Pouliot
Dollarama (DOL, 129,02$): bons résultats

Raymond James renouvelle une recommandation "surperformance".

Au premier trimestre, la société rapporte un bénéfice de 0,82$ par action, comparativement à un consensus à 0,79$.

Kenric Tyghe note que les ventes des établissements comparables ont augmenté de 4,6%, notamment grâce à une hausse de 6,1% du prix d'achat moyen. Il souligne que la hausse de prix est attribuable à plusieurs facteurs, dont des prix d'entrée plus élevés.

L'analyste souligne que l'entreprise est à déployer les systèmes qui lui permettent dorénavant d'accepter les cartes de crédit. Il juge que la direction demeure très "conservatrice" sur l'impact qu'aura l'initiative sur les ventes de l'entreprise.

Monsieur Tyghe dit s'attendre à ce que celles-ci continuent d'afficher une forte croissance, notamment grâce à une solide mise en marché et des items à prix plus élevés. Il s'attend aussi à ce que la réduction de coûts se poursuive et voit un bon potentiel d'expansion international.

L'anticipation de bénéfice par action 2018 (janvier) est maintenue à 4,34$ par action, celle 2019 passe de 4,97$ à 4,99$.

La cible est haussée de 135$ à 140$.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Employeurs, agissez! Le moral de vos employés est à terre

Il y a 48 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Cela fait maintenant un trimestre entier que la santé mentale des employés est gravement affectée par la crise.

À surveiller : Uber, CGI et Peloton

Que faire avec les titres d’Uber, CGI et Peloton? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Il y a 11 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Les titres angoissants des médias occidentaux» ne semblent pas affecter les investisseurs chinois.