À surveiller: Saputo, CP et Lightspeed

Publié le 21/09/2021 à 10:04

À surveiller: Saputo, CP et Lightspeed

Publié le 21/09/2021 à 10:04

Par Denis Lalonde
Le logo de Saputo

La direction de Saputo a préféré ne pas réitérer sa prévision de croissance du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) pour l’exercice 2022. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Saputo, Canadien Pacifique et Lightspeed? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Saputo (SAP, 33,01$): les cibles de croissance de l’exercice 2022 sont revues à la baisse

La direction de Saputo tenait lundi une journée des investisseurs qui a permis à la société de montrer des vidéos des améliorations effectuées aux usines de production de produits laitiers à Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, de mozzarella à Saint-Léonard et de mozzarella/cheddar à Saskatoon. Des améliorations qui ont coûté 300 millions de dollars et que l’entreprise compte rentabiliser en deux à trois ans.

Mais ce qui a surtout retenu l’attention de l’analyste Vishal Shreedar, de la Banque Nationale, c’est que la direction de Saputo a préféré ne pas réitérer sa prévision de croissance du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) pour l’exercice 2022, citant des «défis omniprésents» dans l’industrie.

Saputo se dit sûre de pouvoir atteindre son objectif de relever son BAIIA à 2,125 milliards de dollars pour son exercice 2025, prévision jugée optimiste par Vishal Shreedar, qui dit scruter à la loupe l’efficacité opérationnelle de la société.

«Saputo reste centrée sur ses initiatives de croissance organique, mais est optimiste sur ses perspectives de croissance par acquisitions, ciblant des fabricants de fromages, d’ingrédients à valeur ajoutée, de produits laitiers alternatifs et des détaillants américains», soutient l’analyste.

Ce dernier est d’avis que les prévisions de Saputo vont s’améliorer graduellement tout au long de l’exercice 2022. «À plus long terme, l’entreprise devra démontrer sa capacité à générer des rendements sur le capital investi en croissance tout en procédant à des acquisitions prudentes, comme elle l’a fait à certains moments de son histoire», dit-il.

L’analyste dit être persuadé que la direction de Saputo sera capable de relever le défi, mais il préfère pour le moment attendre des signes concrets d’amélioration de l’efficacité de l’entreprise et une évaluation plus raisonnable.

Vishal Shreedat réitère sa recommandation de «performance égale au secteur» sur le titre de Saputo et abaisse son cours cible sur un an, lui qui passe de 41$ à 39$.

 

Canadien Pacifique (CP, 83,95$) : une acquisition transformationnelle de retour sur les rails

À la une

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

Il y a 53 minutes | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

À surveiller: Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley

10:45 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley? Voici quelques recommandations d'analystes.