À surveiller: Saputo, Algoma Central et Fortis

Publié le 12/09/2019 à 09:13

À surveiller: Saputo, Algoma Central et Fortis

Publié le 12/09/2019 à 09:13

Par Jean Gagnon

Algoma Central (ALC, 13,24 $): un titre attrayant sous sa valeur comptable

À la suite d’une tournée d’information avec la société, Yuri Lynk, analyste chez Canaccord Genuity, réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 19$ pour les actions d'Algoma Central en s’appuyant sur le fait que cette entreprise mature, qui génère beaucoup de liquidités, se négocie à un cours inférieur à sa valeur comptable malgré qu’elle est protégée par de solides barrières à l’entrée.

Forte d’une part de marché de 45%, Algoma Central est le transporteur en vrac dominant de plusieurs produits et matières premières sur les Grands Lacs et la Voie maritime du St-Laurent.

L’analyste estime que le titre offre actuellement un bon rapport risque-rendement et il suggère aux investisseurs d’augmenter leurs positions.

Ce qui préoccupe actuellement les investisseurs, c’est le risque de récession, et comment l'entreprise s’en tirerait si un recul économique significatif devait se produire, croit l’analyste.

À ce sujet, la direction répond qu'Algoma Central a réalisé des bénéfices de façon ininterrompue depuis qu’elle est devenue une société publique en 1959, ce qui démontre bien la résilience de son modèle économique.

L’analyste estime qu’environ 20% des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) proviennent du transport de produits non-cycliques tels le sel pour les routes et les céréales.

Si la demande pour les autres produits qu’elle transporte, comme le fer, l’acier, le charbon et le gypse, devait ralentir, la société aurait l’option de mettre hors service certains de ses vieux navires pour utiliser plutôt ses plus récents qui consomment moins de carburant et qui sont plus économiques à opérer, note l’analyste.

Enfin, la durée moyenne des contrats du transporteur est de cinq ans, ce qui diminue l’impact sur les prix qu’un ralentissement économique pourrait causer.

 

Fortis (FTS, 55,24$): un plan d’investissement centré sur la durabilité

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?