À surveiller: Rogers, Saputo et Canadien Pacifique

Publié le 22/10/2021 à 09:00

À surveiller: Rogers, Saputo et Canadien Pacifique

Publié le 22/10/2021 à 09:00

Par Catherine Charron

Saputo (SAP, 31,32$): quelques réserves à l’approche du dévoilement de ses résultats

À la suite d’une rencontre avec la direction, Irene Nattel de RBC Marchés des capitaux se garde quelques réserves à l’égard du spécialiste du fromage pour l’exercice 2022, mais demeure persuadée que Saputo renouera avec la croissance dès l’exercice 2023.

L'ajout de produits à base de plante à son inventaire, une croissance soutenue de ses ventes, et de nombreuses possibilités d’acquisition lui semble convaincante. Bien qu’elle coupe dans ses prévisions pour le prochain exercice, à cause des répercussions qu’auront les défis d’approvisionnement et de rétention de la main-d’œuvre, l’analyste croit que Saputo saura tirer son épingle du jeu lorsque le contexte redeviendra plus normal.

En effet, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) anticipé pour l’exercice 2025 par Irene Nattel est pratiquement identique à 2,044 milliards de dollars (G$), tout comme le reste de ses résultats, tandis que l’entreprise est persuadée qu’elle devrait générer un BAIIA de 2,125 G$.

On ne peut en dire tout autant pour celui de l’exercice 2022, que l’analyste a fait régresser de 3%, à 1,429 G$ afin de mieux traduire les défis auxquels Saputo est confrontée. Leurs effets devraient toutefois s’estomper, croit-elle, au fur et à mesure que les initiatives mises en place notamment sur le marché canadien par l’organisation porteront leur fruit. Au cours du deuxième trimestre de 2022, dont Saputo dévoilera les résultats le 4 novembre 2021, son BAIIA devrait avoir atteint 330,9 millions de dollars (M$), ce qui représente une baisse de 11% par rapport au même moment lors du dernier exercice.

Irene Nattel s'attend à ce qu'au sud de la frontière canado-américaine, le marché soit demeuré affecté par la pénurie de main-d’œuvre, une reprise plus lente du secteur de l’alimentation, et des défis liés à la chaîne d’approvisionnement. Sa branche britannique devrait avoir généré de bons résultats avec la montée des prix du fromage, alors que sa marque Cathedral City fait le saut sur les tablettes à l’international. Le manque de conteneur devrait avoir affecté encore une fois ses exportations, tout comme une baisse du lait disponible, ce qui a fait grimper le coût des matières premières en Australie.

La stratégie de fusion et acquisition de la société canadienne est toujours dédiée aux secteurs du fromage, des produits et ingrédients à valeur ajoutée, et des alternatives aux produits laitiers. Saputo se concentre aussi sur le marché américain et sur l’Europe continentale, où l’entreprise veut tirer profit de Dairy Crest. Si les attentes de RBC Marchés des capitaux ne tiennent pas directement compte de ces projets, elle mesure tout de même les retombées pour ses actionnaires en comptant l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités, ce qui ajouter 0,22 par action, ou 9$ au bénéfice par action.

Afin de mieux refléter les pressions que subira le titre, Irene Nattel fait passer son cours cible à 41$, alors qu’il était à 43$.

Canadien Pacifique (CP, 92,05$): l’acquisition de Kansas City Southern va bon train

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

Titres en action: Freshii, Peloton, Evergrande, Halliburton, ...

Mis à jour le 24/01/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.