À surveiller: Richelieu, Hexo et Parkland Fuel

Publié le 28/05/2019 à 07:37

À surveiller: Richelieu, Hexo et Parkland Fuel

Publié le 28/05/2019 à 07:37

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Richelieu, Hexo et Parkland Fuel? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Richelieu (RCH, 21,70$): la stratégie expliquée aux New-Yorkais

Zachary Evershed, de la Financière Banque Nationale, profite de rencontres organisées à New York avec les deux plus hauts dirigeants de Quincaillerie Richelieu pour réitérer sa recommandation d’achat.

Même si les présentations n’ont rien dévoilé de nouveau, le PDG Richard Lord et le chef de la direction financière Antoine Auclair ont rappelé les trois piliers de la stratégie qui mise sur la croissance interne, les acquisitions et les nouveaux produits.

Après 66 acquisitions en 30 ans, le distributeur de quincaillerie architecturale n’a pas l’intention de changer sa recette qui consiste à mettre la main à bon prix sur des distributeurs qui lui procurent de nouveaux clients, de nouveaux marchés géographiques, ainsi qu’une équipe de vente solide.

De 40 à 50 cibles identifiées pourraient être acquises au cours des trois prochaines années. Le total semble élevé, mais les candidates réalisent des revenus de 2 à 20 M$ chacune, exploitent d’un à trois centres de distribution et distribuent 3000 produits à 2000 clients en moyenne.

Cela se compare aux revenus annuels d'un milliard de dollars de Richelieu qui offre 110 000 produits.

À plus long terme, le bassin d’acquisitions inclut 300 occasions de qualité potentielles ont aussi indiqué les dirigeants.

Aussi, le grossiste se dit prêt à faire passer son ratio de 0,2 fois le bénéfice d’exploitation jusqu’à 3 fois pour saisir une occasion attrayante.

Pour nourrir sa croissance interne, Richelieu ajoute des produits de pointe à son offre telles que les solutions d’éclairage pour garde-robe, tiroirs et les armoires et tous les produits de rangement pour les plus petites résidences, rapporte M. Evershed.

Les marques maisons ou exclusives représentent 60% des ventes, ce qui soutient les marges, ajoute l’analyste.

Les dirigeants ont aussi abordé les principales inquiétudes des investisseurs qui considèrent ses résultats moins constants qu’avant.

Les commandes inégales de la part des détaillants déco-rénovation rendent effectivement ses revenus plus volatils qu’avant.

Les dirigeants ont aussi indiqué que les marges américaines devraient éventuellement rejoindre celles qui prévalent au Canada, une fois que sa pénétration des marchés locaux aura dépassé les parts actuelles de 15 à 40%.

Le grossiste s’estime peu touché par les tarifs puisqu’il importe seulement 20% de ses produits de la Chine. De plus, le distributeur refile habituellement aux clients les hausses de prix sans trop de mal.

Les dirigeants ne semblent pas non plus s’inquiéter du ralentissement immobilier des deux côtés de la frontière parce que les dépenses de rénovation et la construction non résidentielle compensent.

En revanche, dans un ralentissement économique, le bilan sain du grossiste lui permettra d’activer ses acquisitions à bon prix et ainsi de repartir sur des bases élargies pour la reprise ensuite.

M. Evershed renouvelle son cours cible de 26$, soit un multiple de 22 fois les bénéfices qu’il prévoit en 2020.

Hexo (HEXO, 9,34$): l’achat de l'Ontarienne Newstrike complété


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Au tour des aubaines de briller en Bourse

Édition du 21 Septembre 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les secteurs sous-évalués ou ceux ayant moins participé jusqu'ici à l'élan boursier séduisent de ...

Pourquoi la FBN reste-t-elle prudente?

Édition du 21 Septembre 2019 | Dominique Beauchamp

La Bourse américaine enfile les gains tandis que le S&P/TSX de la Bourse de Toronto fracasse son record d'avril. ...

À la une

Les entrepreneurs, ces héros

Édition du 21 Septembre 2019 | Marine Thomas

ÉDITO. It’s lonely at the top. Qu’on le veuille ou non, la dynamique change lorsqu’on grimpe les ...

Pour une intervention sensée en santé mentale

Édition du 21 Septembre 2019 | Simon Lord

DROIT DES AFFAIRES. Une des fortes tendances en matière de relations de travail cette année est celle des cas...

Catherine Dagenais, la première femme à la tête de la SAQ

18/09/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «N’hésitez pas à vous lancer, à dire à vos supérieurs ce que vous voulez apprendre», dit Mme Dagenais.