À surveiller: Richelieu, Aritzia et GE

Publié le 07/07/2023 à 11:57

À surveiller: Richelieu, Aritzia et GE

Publié le 07/07/2023 à 11:57

Par lesaffaires.com

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres du Quincaillerie Richelieu, Aritzia et General Electric? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Quincaillerie Richelieu (RCH, 40,54$): des comparables difficiles à battre

Malgré des résultats en ligne avec les attentes, Quincaillerie Richelieu a vu ses résultats du troisième trimestre de retrouver à la baisse comparativement à ceux du même trimestre l’an dernier.

Il faut dire que le mois de juin 2022 a été le meilleur depuis la création de l’entreprise, rappelle l’analyste de Banque Nationale Marchés financiers, Zachary Evershed. Ce qui fait qu’au final, juin 2023 se retrouve en baisse de 10%. Le reste des comparables annuels seront un peu plus faciles à atteindre, note-t-il toutefois.

Richelieu continue d’avoir un excédent d’inventaires dans des entrepôts externes, ce qui représente des coûts supplémentaires de 6 M$ par trimestre et réduit ses marges, poursuit l’analyste. La Banque Nationale prévoit une réduction de cet inventaire qui s’approchera du sommet de la fourchette entre 60 M$ et 80 M$ que la direction a prévue pour cet exercice financier. La direction entrevoit de plus une réduction du fonds de roulement d’environ 50 M$ pour l’exercice financier 2024.

Cette dynamique devrait, à moins de voir une érosion des volumes, permettre de générer pour l’exercice financier 2023 une marge au moins égale aux 13% du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) du second trimestre. La Banque Nationale prévoit désormais une marge entre 13% et 14% pour 2024 (elle était auparavant à 14%).

Zachary Evershed rappelle également que Quincaillerie Richelieu a conclu les acquisitions de Maverick Hardware et de Westlund Distributing au cours du deuxième trimestre, en plus d’ouvrir un nouveau centre de distribution à Minneapolis et de poursuivre ses projets d’agrandissement à Atlanta, Nashville, Seattle et Pompano.

La Banque Nationale maintient sa prévision de surperformance du titre de Quincaillerie Richelieu face à son secteur d’activités, mais abaisse son cours cible de 49$ à 48$.

Charles Poulin

Aritzia ( ATZ, 34,92$): mise à jour des prévisions avant le T1

Sur le même sujet

À la une

Saputo: rien n'est encore gagné

11:22 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Le titre de Saputo a bondi au-dessus de 30$ pour la 1re fois depuis d’un an.

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3%

Il y a 13 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault avait aussi agi pour limiter la taxe scolaire en 2022 et 2023.

Entente du GAP: la prime annuelle par patient offerte aux médecins chute de 20$

Mis à jour il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

Les deux parties semblent satisfaites de l’accord conclu.