À surveiller: Québecor, Stella-Jones et Empire

Publié le 15/03/2018 à 09:28

À surveiller: Québecor, Stella-Jones et Empire

Publié le 15/03/2018 à 09:28

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Québecor, Stella-Jones et Empire? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Québecor (QBR.B, 24,36$): les perspectives semblent bonnes


Banque Scotia renouvelle une recommandation d'achat (focus stock) et hausse sa cible sur le titre.


Jeff Fan indique qu'au dernier trimestre, le marché était préoccupé par un ralentissement de la croissance du revenu moyen par unité dans le sans fil. Il estime que les résultats du quatrième trimestre font cette fois montre que les activités sans fil ont encore amplement de piste d'envol devant elles grâce à un nombre d'abonnés et un revenu par unité qui croîtront, et un taux de désabonnements qui diminuera.


L'analyste souligne que, contrairement à ses concurrentes, Québecor produit son propre contenu français original et peut l'utiliser pour différencier son offre sans fil (elle offre gratuitement Club illico aux nouveaux abonnés).


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Il s'attend à ce que sur la période 2017-2020, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) dans le sans fil enregistre une croissance composée de 25% par année, ce qui devrait permettre au BAIIA câble/sans fil de connaître une croissance annuelle de 5,6%.


M. Fan dit s'attendre à ce qu'en 2018 Québecor convertisse en actions la dette d'environ 900 M$ installée chez la société mère, et complète le rachat de la participation de la Caisse de dépôt dans Québecor Media. Plusieurs analystes estiment que ces opérations pourraient diminuer l'escompte qu'applique actuellement le marché aux activités de Québecor, celle-ci pouvant alors utiliser à 100% les liquidités générés par Québecor Media.


Jeff Fan croit aussi qu'avec le temps, Québecor deviendra une société offrant un dividende plus important (0,13$ par action ou 0,6% actuellement).


La cible est haussée de 29$ à 30$.



image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.