À surveiller: Québecor, Sleep Country et Stryker

Publié le 13/03/2019 à 09:08

À surveiller: Québecor, Sleep Country et Stryker

Publié le 13/03/2019 à 09:08

Par Dominique Beauchamp
Le logo de Québecor sur un bâtiment

Que faire avec les titres de Québecor, Sleep Country et Stryker ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Québecor (QBR.B, 32,00 $) : moins de Fizz que prévu


Québecor a surpassé les attentes au quatrième trimestre à plusieurs égards, mais Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux, se concentre sur deux aspects qu’il juge décevants.


Vidéotron a ajouté moins d’abonnés sans-fil que prévu, soit 33 100 au lieu de 43 000. M. Yaghi se dit déçu que ce nombre soit similaire à celui de l’an dernier, malgré le lancement de sa marque à bas prix Fizz.


De plus, le revenu moyen par abonné par mois de 53,25 $ recule de 0,6 % pour la première fois depuis 2014.


« Ce déclin est conforme à ce que les fournisseurs sans-fil établis ont récemment dévoilés, mais on attendait mieux puisque Freedom Mobile est moins présent au Québec », explique M. Yaghi, dans une note préliminaire.


Le service internet a ajouté 7000 abonnés, moins que les 11000 prévus par l’ensemble des analystes. Un an plus tôt, Vidéotron avait ajouté 12 400 abonnés internet.


Malgré tout, les revenus trimestriels de 1,09 milliard sont conformes au consensus, tandis que le bénéfice d’exploitation consolidé de 450 millions de dollars croît de 7,9 % et surpasse les prévisions de 440 M$.


Québecor a diminué certains frais d’ingénierie et de technologie. Malgré une baisse de 7 % des dépenses en immobilisations, les flux de trésorerie libres ont diminué de 14 % à 105,2 M$.


Le bénéfice par action a bondi de 48 % à 0,52 $, nettement mieux que le consensus de 0,45 $.


« Étant donné son évaluation élevée, le titre de Québecor aura plus de mal à surpasser ceux de ses semblables en Bourse », croit M. Yaghi.


L’action de Québecor a grimpé de 34 % depuis un an,


Il maintient sa recommandation de conserver puisque l’action frôle déjà son cours cible de 32,50 $.



image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.