À surveiller: Québecor, Banque BMO et PayPal

Publié le 17/02/2021 à 09:33, mis à jour le 17/02/2021 à 12:04

À surveiller: Québecor, Banque BMO et PayPal

Publié le 17/02/2021 à 09:33, mis à jour le 17/02/2021 à 12:04

Par Dominique Beauchamp
Vidéotron

Vidéotron est une filiale de Québecor. (Photo Romeo Mocafico)

Que faire avec les titres de Québecor, Banque BMO et PayPal? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Québecor (QBR.B, 32,52$): hausse de 30% du dividende en vue

Les résultats du quatrième trimestre de Québecor, attendus le 25 février, réserveront peu de surprise, le groupe pourrait relever son dividende de 30% à 0,26$, croit Adam Shine de la Financière Banque Nationale.

Une telle hausse serait conforme à sa politique de distribuer de 30 à 50% de ses flux de trésorerie excédentaires aux actionnaires.

Le groupe a aussi racheté 1,7 million d’actions au cours moyen de 32,81$ chacune au cours des trois derniers mois de 2020, retournant ainsi 55,7 M$ de capitaux aux actionnaires.

En 2021, la cote de crédit de Québecor a aussi de bonnes chances de se hisser dans la catégorie de première qualité puisque la dette est passée à 2,8 fois le bénéfice d’exploitation, en incluant un débenture convertible, prévoit aussi l’analyste.

Quant au quatrième trimestre, les estimations d’Adam Shine sont supérieures au consensus à l’exception des flux de trésorerie libres.

Il prévoit une légère hausse de 0,2% des revenus (à 1,1 milliard de dollars) et de 1,9% du bénéfice d’exploitation (à 504 millions de dollars). Le bénéfice net devrait augmenter de 2,8% à 0,65$ par action.

L’ajout de 12 000 abonnés au service d’accès internet (quatre fois plus qu’un an plus tôt) compensera la perte de 10 000 clients au service de câble de base et de 30 000 au service de téléphonie IP.

Fizz Internet a connu un lent départ en 2019, mais prend du mieux tandis que le service Helix gagne aussi plus d’abonnés, dit-il. Adam Shine estime que 17% des clients utilisent cette plateforme intégrée.

Les revenus de la division de câble devraient donc avancer de 4,1% alors que le bénéfice d’exploitation devrait fléchir de 0,6%.

Le service sans fil Fizz continue d'avancer, au détriment des revenus par abonné par mois, puisque 70% des clients apportent leur propre appareil.

Les revenus sans fil devraient donc croître de 7,7% malgré le recul de 3% des revenus moyens mensuels et un contexte promotionnel.

Au total, le service sans fil devrait avoir ajouté 32 000 clients, moins que les ajouts de 41 800 un an plus tôt, précise-t-il.

Il pourrait ajuster ses prévisions en fonction des résultats du Groupe TVA qui seront divulgués le 18 février.

L’analyste hausse son cours-cible de 39 à 40$ parce que son modèle d’évaluation avance de six mois.

Cette cible offre un gain potentiel de 25,5% et représente 7,6 fois le bénéfice d’exploitation de 2021 et 7,1 fois celui de 2022. L’analyste réitère sa recommandation d’achat.

Banque BMO (BMO, 99,21$): bien placée pour profiter de la reprise américaine plus hâtive

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.