À surveiller: Power Corporation, Ciena et Semafo

Publié le 07/03/2019 à 09:19

À surveiller: Power Corporation, Ciena et Semafo

Publié le 07/03/2019 à 09:19

Par Jean Gagnon

Ciena (CIEN-N, 42,80 $): un autre très bon trimestre

À la suite d’un autre très bon trimestre réalisé par cette société technologique, l’analyste Tim Long de BMO Marchés des capitaux réitère sa recommandation de « surperformance » et hausse son cours cible de 42 $ à 50 $. L’analyste hausse ses prévisions de bénéfices par action pour 2019 de 1,73 $ à 1,80 $, et pour 2020 de 2,40 $ à 2,50 $.

La société de Hanover, Maryland, annonçait en début de semaine que les ventes du premier trimestre 2019 avaient excédé les attentes et que conséquemment la direction haussait ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2019. Les bénéfices par action du premier trimestre ont atteint 0,33 $, soit 10 % de plus que la prévision de l’analyste de la BMO.

Ciena est un fournisseur mondial d’équipements de télécommunications de réseautage, de logiciels et de services supportant le transport de la voix, du vidéo et des services de données.

Tim Long constate qu’au premier trimestre la marge d’opération a été de 9,6 %, surpassant sa prévision de 9,2 %. Il se dit impressionné par l’habilité de la direction à contrôler ses dépenses tout en réalisant une croissance significative de ses ventes. Il croit que la firme est en bonne voie d’atteindre son objectif de 15 % prévu pour 2020.

Toujours selon l’analyste, l’approche de la firme en matière de recherche et développement fonctionne bien, ce qui lui permet d’offrir continuellement de nouveaux produits à des prix concurrentiels.

À la une

L'investissement de Québec dans l'A220 pique encore du nez

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

L’investissement effectué par Québec dans l'A220 vaut environ cinq fois moins que ce qui a été allongé.

À surveiller: Drone Delivery Canada, Bombardier, Palantir

Que faire avec Drone Delivery Canada, Bombardier et Palantir? Voici quelques recommandations d’analystes.

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais: