À surveiller: Pfizer, Banque Laurentienne et Paccar

Publié le 24/11/2021 à 10:30

À surveiller: Pfizer, Banque Laurentienne et Paccar

Publié le 24/11/2021 à 10:30

Par Jean Gagnon

Depuis les débuts de la vaccination en mars dernier, le titre de la société pharmaceutique Pfizer de New York est passé de 35 $US à 51 $US, une hausse de 35%. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Pfizer, Banque Laurentienne et Paccar ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Pfizer (PFE-NYSE, 51,08 $US): le titre est sous-évalué selon un analyste de la BMO

Depuis le début du gigantesque effort de vaccination contre la COVID-19 en mars dernier, le titre de la société pharmaceutique de New York est passé de 35 $US à 51 $US, une hausse de 35%. Et cela pourrait se poursuivre s’il n’en tient qu’à Evan David Seigerman, analyse chez BMO Marchés de capitaux.

Étant donné que plusieurs raisons l’amènent à adopter une vue positive sur les performances de la firme au cours des prochaines années, il entreprend la couverture du titre en lui accordant la cote «sur-performance» et en fixant un cours cible à 60 $US.

Les raisons derrière cette cote sont d‘abord que l’analyste croit que la croissance des ventes et le potentiel de hausse des marges se poursuivront jusqu’au milieu des années 2020. Dans ce contexte, il ne croit pas que les investisseurs accordent suffisamment de crédit au profil de croissance de la firme, bien que les dirigeants prévoient que les revenus, même en excluant ceux reliés à la COVID-19, connaîtront un taux de croissance annuel composé de 6% d’ici 2025.

Il croit aussi que le formidable vent de dos qu’a constitué la vaccination contre la COVID-19 sera là pendant plus longtemps que prévu et que cette plateforme générera de nouveaux produits.

Enfin, l’analyste de la BMO croit que la firme possède un bon pipeline de produits et que cette diversification permet de réduire les risques.

Somme toute, Pfizer s’appuie sur une situation financière solide, une évaluation boursière attrayante et un dividende de 3,1% comparativement à 2,6% chez ses concurrents. L’analyste y voit une bonne opportunité d’expansion des multiples d’évaluation alors que la firme se transforme en compagnie à forte croissance.

 

Banque Laurentienne (LB, 39,44 $): une histoire qui n’en finit jamais

Sur le même sujet

Boussole boursière: les institutions financières à la course aux dividendes

Édition du 24 Novembre 2021 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. L'interdiction auprès des banques à charte canadiennes de hausser les dividendes a été levée.

Titres en action: George Weston, Banque Laurentienne, Vivendi, Clariant

Mis à jour le 23/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour le 03/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

03/12/2021 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

03/12/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.