À surveiller: Nike, Apple et Oracle

Publié le 18/09/2018 à 08:50

À surveiller: Nike, Apple et Oracle

Publié le 18/09/2018 à 08:50

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Nike, Apple et Oracle? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Nike (NKE, 83,26$ US): la nouvelle campagne publicitaire est bien reçue

Canaccord Genuity renouvelle une recommandation d'achat.

Camilo Lyon vient de recevoir les résultats d'un sondage maison mené auprès de 1000 répondants sur la nouvelle campagne publicitaire "Just do it" focalisant sur Colin Kaepernick.

Il note qu'à 51%, le pourcentage de ceux qui disent soutenir la campagne est plus du double de ceux qui disent ne pas la soutenir (23%).

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste ajoute qu'à la question "après avoir vu la publicité, voulez-vous acheter plus ou moins de Nike?", le pourcentage de répondants qui affirment vouloir absolument acheter davantage (31%) est également le double de celui qui disent vouloir absolument acheter moins (14%).

M. Lyon souligne que 34% des répondants qui n'achètent pas de produits Nike se disent aussi désormais "très probablement" acheteurs de ses produits.

Il estime que les résultats du sondage confirment que la campagne est positive et maintient sa cible à 95$ US.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Pourquoi la Chine ne peut pas laisser gagner Hong Kong

BALADO - La démocratie s'érode à Hong Kong et la Chine communiste avalera un jour l'ancien territoire britannique.

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour à 14:28 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

10:28 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.