À surveiller: Nemaska, Molson Coors et Shopify

Publié le 13/02/2019 à 09:46, mis à jour le 13/02/2019 à 11:18

À surveiller: Nemaska, Molson Coors et Shopify

Publié le 13/02/2019 à 09:46, mis à jour le 13/02/2019 à 11:18

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Nemaska lithium, Molson Coors et Shopify? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Nemaska (NMX, 0,55$): mauvaise nouvelle

BMO Marchés des capitaux renouvelle une recommandation «surperformance».

Joel Jackson indique que la société annonce un dépassement de coûts de 375 M$ pour son projet de 1,1 G$ de mise en exploitation de la mine de lithium Whabouchi et d'usine électrochimique de Shawinigan. Cette somme demandera un financement supplémentaire du même ordre. La nouvelle faisait plonger le titre de Nemaska Lithium de 35% à 0,36$ en fin de matinée à la Bourse de Toronto.

L'analyste estime qu'il s'agit d'un développement négatif inattendu. Dans un premier temps, le dépassement fait en sorte que la valeur nette estimée du projet passe d'environ 1,45$ par action à 1-1,10$ par action.

Dans un second temps, la nouvelle ne va pas inspirer confiance dans la capacité d'exécution de l'entreprise. Il indique qu'il s'attendait à un dépassement de coûts, mais pas de cette amplitude.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Dans un troisième temps, il s'attend à ce que des questions soient soulevées sur comment Nemaska pourra être en mesure d'obtenir des fonds additionnels étant donné le sentiment déprimé du marché pour les projets de lithium.

M. Jackson note que la direction évalue plusieurs options et espère être toujours en mesure d'atteindre ses cibles. Celles-ci comprennent la livraison de spodumène en décembre 2019 et la livraison de l'usine de Shawinigan à la fin de 2020. La construction de la mine et l'achat des équipements de l'usine sont actuellement sur les échéanciers prévus au calendrier.

La cible demeure à 1,45$, mais l'analyste prend soin de préciser qu'il y a beaucoup plus d'incertitude.

Le commentaire est sur la nouvelle et il arrive que des révisions surviennent plus tard en journée.

Sur le même sujet

À la une

Mission accomplie pour Brian Hannasch

Édition du 07 Décembre 2019 | Pierre Théroux

PDG DE L’ANNÉE – GRANDE ENTREPRISE. Brian Hannasch peut dire mission accomplie.

Couche-Tard, un prétendant «sérieux» et «crédible», dit l'australienne Caltex

La société n'a pas eu de réponse de la part de Couche-Tard depuis l'annonce du rejet de l'offre, mardi.

Bourse: Wall Street quasi-stable à la clôture, scrutant le front commercial

09:35 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Le chemin a été assez cahoteux cette semaine ».