À surveiller: Microsoft, Bombardier et Innergex

Publié le 19/01/2023 à 08:32

À surveiller: Microsoft, Bombardier et Innergex

Publié le 19/01/2023 à 08:32

Par Charles Poulin
Un magasin Dollarama

Innergex a annoncé avoir rempli toutes les conditions qui lui permettront d’aller de l’avant avec un projet d’énergie éolienne à Boswell Springs, au Wyoming. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres Microsoft, Bombardier et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Microsoft (MSFT, 240,35$ US): 10 000 employés mis à pied

Microsoft a annoncé la mise à pied d’environ 10 000 employés pour réduire ses coûts en raison des prévisions d’incertitude économique en 2023.

Cette mise à pied massive d’employé représente environ 5% du total des travailleurs de l’entreprise, rappelle l’analyste Daniel Ives de Wedbush. Il affirme que le geste n’est pas très surprenant et que le directeur général Satya Nadella et le reste de la direction avaient intérêt à le faire plus tôt que tard considérant la toile de fond plus épineuse.

Daniel Ives remet tout de même l’annonce en perspective. Il mentionne que Microsoft a procédé à l’embauche de plus de 75 000 personnes depuis 2019, à un moment où tout le secteur technologique avait besoin d’attirer agressivement de la main-d’œuvre et devait donc payer le fort prix pour réussir à se démarquer dans un contexte de demande plus qu’excessive.

Le résultat de ces mises en pieds est une charge de 1,2 G$US au deuxième trimestre de 2023, ce qui représente une baisse du bénéfice par action de 0,12$.

Wedbush croit que le géant informatique américain va poursuivre ses investissements stratégiques dans l’infonuagique, dans les fusions et acquisitions (comme pour Activision), des paris dans les secteurs innovants (ChatGPT) tout en élaguant les domaines non stratégiques (matériel, etc.).

Daniel Ives affirme que minuit a sonné pour le secteur technologique après une décennie de croissance accélérée, comme le signifient les nombreuses mises à pied vues à Silicon Valley récemment (Salesforce, Meta, Amazon, etc.). C’est le moment de prendre les dures décisions pour préserver les marges, et les diminutions de coûts continueront d’être applaudies par les investisseurs.

Wedbush maintient sa prévision de surperformance face au secteur d’activités pour le titre de Microsoft, ainsi que son cours cible de 290 $ US.

 

 

Bombardier (BBD.B, 62,29$): impressionnants résultats

Sur le même sujet

Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?

Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar

Depuis son introduction en bourse en 1999, l’action de Nvidia a explosé de plus de 30 000%.

À surveiller: Boralex, Alphabet et Bombardier

19/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Boralex, Alphabet et Bombardier? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.