À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

Publié le 17/09/2021 à 09:06

À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

Publié le 17/09/2021 à 09:06

Par Catherine Charron
 

Doordash (DASH, 209,85 $US): la société pèse sur le champignon

Voyant son potentiel de croissance pour 2021 et les occasions opportunes que génèrera l’adoption par les commerces locaux des services de livraison grâce aux applications mobiles au cours des cinq prochaines années, Michael McGovern de Bank of America Securities gagne en confiance à l’égard de Doordash.

Ce dernier s’attend à ce que la livraison de commandes qui ne proviennent pas de restaurants doive permettre d’atténuer l’importante chute de ses revenus causés par la fin de la pandémie et des mesures de confinement. En effet, l’entreprise de San Francisco a développé de nombreux partenariats avec des entreprises d’autres secteurs, puisqu’elle a une position bien enviable dans l’industrie de la livraison.

Ainsi, les commandes dans les épiceries, les dépanneurs et les sociétés des alcools devraient faire croître ses revenus de 8% en 2021 à 16% en 2026, tandis que ses livraisons de commandes non alimentaires devraient passer de 2% à 10% d’ici cinq ans, note l’analyste.

Il semblerait toutefois que les amateurs de bons plats n’ont pas pour autant tourné le dos au service de livraison à domicile de leurs adresses préférées. Cette branche s’en tire mieux que prévu même si les mesures de confinement se dissipent, ayant crû de 17% par rapport à la même période l’an dernier au cours de la semaine du 4 septembre 2021 selon des données bancaires consultées par Michael McGovern.

L’analyste s’attend à ce que Doordash s’accapare encore davantage des parts de marché de la livraison et à ce qu’il s’en tire mieux que ses compétiteurs grâce notamment à ces nouveaux partenariats et au développement de nouveaux marchés à l’international.

Alors que le consensus des analystes table sur une croissance de la valeur nette de ses commandes de 14% au cours de 2022, avec un ralentissement au cours de la première moitié de l’exercice, l’analyste croit plutôt que les livraisons de commandes autres qu’alimentaires pourraient bien changer la donne.

C’est pourquoi il estime plutôt que la valeur nette des commandes devrait croître non pas de 22%, mais bien de 25% au cours de l’exercice, et ses revenus devraient grimper de 34% et non de 28% comme précédemment anticipé. C’est respectivement 11% et 13% de plus que les attentes du consensus.

Michael McGovern s’attend aussi à ce que d’ici 2026, ses revenus atteignent 15 milliards de dollars américains ($US), ce qui représente un taux de croissance annuel composé sur 5 ans de 26%. Bien qu’il s’échange présentement à un 11 fois ses revenus prévus pour l’exercice 2023, son titre demeure celui qui a les meilleures chances de croître parmi ceux du secteur du transport couvert par Bank of America Securities.

Malgré son grand optimisme, l’analyste garde un œil sur de prochaines réglementations qui pourraient affecter l’entreprise, ou sur la concurrence d’Amazon et son service de livraison le jour même, et Uber.

Bank of America Securities fait donc passer sa recommandation à «achat», et son cours cible de 190$US à 225$US.

 

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:49 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Volkswagen demande à ses marques de «s'entraîner» à une entrée en Bourse

15:08 | AFP

Après Porsche, d’autres marques du groupe Volkswagen entreront-elles en Bourse?

OPINION Bourse: Toronto gagne près de 500 points
Mis à jour à 17:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour à 08:47 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi
Mis à jour à 07:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Toronto gagne près de 500 points

Mis à jour à 17:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street conclut en forte hausse pour la deuxième séance d’affilée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:49 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : CGI, Uni-Sélect et Gildan

Que faire avec les titres de CGI, Uni-Sélect et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.