À surveiller: Magna International, Teck Resources et Bombardier

Publié le 25/02/2020 à 09:01

À surveiller: Magna International, Teck Resources et Bombardier

Publié le 25/02/2020 à 09:01

Par Jean Gagnon
Un appareil Global 6500 de Bombardier

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Magna International, Teck Resources et Bombardier? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Magna International (MGA, NYSE, 49,68$US): un très bon trimestre, mais maintenant place à COVID-19

Le spécialiste de l’équipement automobile de Aurora, Ontario, a connu un excellent quatrième trimestre, surpassant facilement les attentes. Et la direction maintient ses prévisions pour 2020, sans tenir compte de l’impact possiblement très nuisible des développements du coronavirus COVID-19. Cela semble pourtant inquiéter Mark Neville, analyste chez Scotia Capital.

Au quatrième trimestre, Magna a réalisé des ventes de 9,4 milliards $US alors que le consensus des analystes tablait sur 9,16 milliards $US. Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ont été de 590 millions $US alors que la prévision du consensus se situait à 551 millions $US. Et les bénéfices par action de 1,41$US ont également surpassé les attentes qui les situaient à 1,32$US.

Tous les segments des opérations ont présenté des résultats supérieurs aux prévisions et les flux de trésorerie des opérations ont totalisé près de 1,7 milliard $US comparativement à une prévision du consensus de 1,54 milliard $US, note l’analyste.

Ces résultats sont particulièrement impressionnants compte tenu que la société a eu à faire face aux effets de la grève de GM et à la baisse du volume de production de l’industrie en général, indique entre autres l’analyste.

L'entreprise a également annoncé qu’elle augmentait son dividende de 10% pour le porter à 1,60$US par action. Elle a aussi été active avec son programme de rachats en acquérant 4,7 millions d’actions durant le quatrième trimestre pour un total de 25,8 millions d’actions pour l’année, soit environ 7,5% des actions en circulation.

Pour l’instant, la direction de Magna ne modifie pas ses prévisions pour l’année 2020, et ce, malgré l’impact que pourrait avoir le virus COVID-19 sur ses opérations en Chine notamment, note l’analyste. Quant à lui, il préfère diminuer de 0,15$US ses prévisions de bénéfices par action pour le premier trimestre 2020, considérant qu’il s’agit d’un vent de face que la compagnie ne pourra pas éviter.

Il maintient néanmoins sa prévision de «surperformance au secteur», et son cours cible sur un an est de 70$US.

 

Teck Resources (TECK.B, 14,06$): il faudra attendre 2 à 3 trimestres avant d’avoir de bonnes nouvelles

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Cineplex et Nielsen

Que faire avec les titres de Bombardier, Cineplex et Nielsen? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bombardier vise un chiffre d'affaires de 7,5G$US en 2025

Mis à jour le 04/03/2021 | La Presse Canadienne

L'avionneur mise sur la croissance de son service après-vente pour augmenter ses revenus.

À la une

Ottawa dévoile le projet de règlement pour les crédits carbone

Il y a 24 minutes | La Presse Canadienne

Il régira la façon dont les entreprises pourront enregistrer et vendre les crédits compensatoires accumulés.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi: