À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Publié le 23/09/2021 à 08:44

À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Publié le 23/09/2021 à 08:44

Par Dominique Beauchamp

Thérapeutique Knight (GUD, 5,21$): un achat avant les bons résultats du troisième trimestre

Justin Keywood de Stifel GMP juge que le moment est propice pour accumuler le titre de la société pharmaceutique qui se consacre à de l’achat de droits de distribution de produits pharmaceutiques hors du marché américain.

Le rapport risque-rendement lui apparaît attrayant à nouveau parce que les attentes pour le troisième trimestre attendus en novembre sont trop modestes.

Le consensus prévoit un bénéfice d’exploitation de 10 millions de dollars alors que le seul traitement de la démence légère à modérément sévère, Exelon, devrait générer un bénéfice d’exploitation de 9 M$.

Knight a acquis en mai les droits exclusifs de fabrication, de commercialisation et de vente du médicament pour les marchés canadiens et d’Amérique latine. L’achat de 217 M$ inclut une licence exclusive d’utilisation de la propriété intellectuelle et de la marque Exelon de Novartis pour ces marchés.

En même temps, l’évaluation de l’action qui s’échange à un cours plancher depuis un an est attrayante. La société de Montréal s’échange à un multiple de 11 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2022, par rapport à la moyenne de 13 fois pour ses semblables.

À son avis, le cours-plancher annuel offre un bon point d’appui au titre. D’ailleurs, la société a récemment racheté 2,6 millions d’actions à 5,17$ chacune.

Le portefeuille des traitements des maladies infectieuses (40% des ventes) devrait aussi faire bonne figure au troisième trimestre, car certains d’entre eux traitent les symptômes de la COVID-19 en Amérique latine, explique Justin Keywood.

La bonne performance devrait se prolonger au quatrième trimestre, une période qui est historiquement solide pour la société, estime l’analyste.

Avec 130 médicaments dans trois spécialités, l’analyse de la société devient plus complexe, dit-il, mais son profil est plus diversifié que jamais.

Les revenus ont bien résisté à la pandémie malgré les priorités sanitaires et ont recommencé à s’améliorer au deuxième trimestre, qui a produit ses résultats records.

«Bien que la pandémie soit encore un facteur imprévisible, le retour à la normale des ventes devrait se poursuivre», ajoute l’analyste.

L’encaisse nette de 136 M$, ou de 1,10$ par action, donne à la société les moyens de continuer sa stratégie d’acquisitions de droits.

Justin Wood recommande à nouveau l’achat du titre et hausse son cours-cible de 9% à 6,50$, soit 15 fois le nouveau bénéfice d’exploitation gonflé par la contribution d’Exelon.

Le 1er septembre, le fondateur et principal actionnaire Jonathan Goodman a cédé la présidence de Knight à Samira Sakhia qui était auparavant chef de l’exploitation. Jonathan Goodman est devenu le président exécutif de la société.

Disney (DIS, 173,80$ US): Disney+ goûte au syndrome Netflix

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, pause avant le compte-rendu de la Fed

Mis à jour à 10:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto démarre aussi dans le rouge.

Le chiffre d'affaires de Tencent recule, une première en Bourse

09:38 | AFP

Le géant de l'internet et des jeux vidéo fait face au durcissement réglementaire en Chine.

À la une

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

Il y a 52 minutes | La Presse Canadienne

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

Il y a 25 minutes | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.

Il faut migrer vers l'industrie 5.0 maintenant!

BLOGUE INVITÉ. L'industrie 5.0 est un phénomène surtout européen, qui prône une réindustrialisation responsable.