À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Publié le 23/09/2021 à 08:44

À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Publié le 23/09/2021 à 08:44

Par Dominique Beauchamp

À partir de novembre, tous les autobus au Québec devront être électriques. Lion compte bien en profiter. Photo: courtoisie

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Lion Électrique (LEV, 15,98$): une visite d’usine qui donne confiance

Déjà enthousiasmé par le potentiel de croissance de Lion Électrique, Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, est ressorti de la visite de l’usine de Saint-Jérome confiant que le fabricant est sur la bonne voie pour rencontrer ses objectifs au cours des prochaines années.

L’analyste recommande à ses clients de profiter de la chute de 43% du titre depuis juin pour revenir au titre auquel il accole la mention «spéculatif» .

«La première journée des investisseurs, la visite de l’usine et les rencontres avec les hauts dirigeants nous ont permis de constater les progrès accomplis depuis le début de l’année pour augmenter la cadence de production», évoque l’analyste. Le fabricant a notamment doublé à 900 employés ses effectifs, depuis le début de l’année.

Les dirigeants ont aussi donné un aperçu de l’avancement de la construction de l’usine de batteries de Mirabel et de la nouvelle usine en Illinois. La première devrait entrer en production au deuxième semestre de 2022 après des investissement de 185 millions de dollars. Construite à 80% l’usine de camions de Joliet en Illinois devrait aussi démarrer au deuxième semestre de 2022 et éventuellement produire 20 000 véhicules par année.

«Ces investissements sont critiques pour que Lion puisse réaliser ses ambitions de croissance, soit produire plus 18 000 véhicules par année à long terme tout en réduisant les coûts de fabrication de moitié», ajoute Benoit Poirier, qui prévient que les dépenses en capital s’accéléreront au prochain trimestre.

En même temps, le nouveau chef des affaires commerciales, Brian Piern s’affaire à bâtir l’équipe de vente au Canada et aux États-Unis afin de capter sa part des occasions de l’adoption des véhicules électriques. Cet effort s’élargit à la vente de ses camions électriques à d’autres fabricants (upfitters) qui y installent leur propre équipement pour la revente, comme le fait déjà le fabricant de bennes Boivin Évolution, de Lévis.

Cette stratégie vise à élargir la clientèle, accélérer les revenus, tout en partageant les dépenses de recherche et de développement, explique l'analyste de Desjardins.

Pour faciliter l’adoption des camions électriques et générer des commandes, Lion accompagne aussi  les acheteurs dans tout le processus. Elle compte notamment implanter 20 à 22 centres de services un peu partout aux États-Unis d’ici la fin de 2022.

Le troisième camionneur canadien, Day & Ross, teste actuellement le modèle 6 de Lion, révèle aussi l’analyste. Ces projets pilotes devraient aider Lion à raccourcir le cycle des commandes d’une période 8 à 11 mois à 6 mois.

Lion a aussi confirmé que huit nouveaux modèles de véhicules seront commercialisés d’ici la fin de 2022 et s’ajouteront aux sept modèles déjà offerts.

Au final, Benoit Poirier, réitère son cours cible de 26$ US soit 2,25 fois les ventes actualisées de 2025 (au taux de 15,3%) ou de 1,2 fois le bénéfice d’exploitation actualisé.

Thérapeutique Knight (GUD, 5,21$): un achat avant les bons résultats du troisième trimestre

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street a terminé sur de nouveaux records

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pour sa part terminé en hausse.

Malgré les «Facebook Papers», le réseau social attend de bons résultats financiers

15:49 | AFP

Jusqu'à présent, les déboires de Facebook dans la presse les ont laissés de marbre.

À la une

Bourse: Wall Street a terminé sur de nouveaux records

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pour sa part terminé en hausse.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

À surveiller: Stantec, Shopify et Precision Drilling

09:17 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Stantec, Shopify et Precision Drilling? Voici quelques recommandations d’analystes.