À surveiller: Lightspeed, Rogers et Apple

Publié le 03/02/2023 à 09:49, mis à jour le 03/02/2023 à 10:29

À surveiller: Lightspeed, Rogers et Apple

Publié le 03/02/2023 à 09:49, mis à jour le 03/02/2023 à 10:29

Par Catherine Charron

Apple (AAPL, 145,43 $US): de bons résultats malgré la politique «zéro COVID»

Apple a fait les frais de la politique chinoise «zéro COVID» au cours du dernier trimestre, a constaté Daniel Ives de Wedbush, sa chaîne d’approvisionnement ayant été paralysée en novembre et en décembre. Elle semble toutefois s’en être bien tiré, la demande étant au rendez-vous.

Ainsi, ses revenus ont glissé de 5% par rapport à la même période l’an dernier, à 117 milliards de dollars américains (G$ US), alors que le consensus tablait sur 121 G$ US. Compte tenu des bris d’approvisionnement, les huit millions d’iPhone vendus au cours du trimestre semblent rassurer l’analyste, bien que ce soit en deçà des dix millions d’appareils prévus. Apple en a tiré 65,78 G$ US.

La société de Cupertino a obtenu 30% plus de revenus de la vente de ses iPad qu’à pareille date l’an dernier, à 9,40 G$ US, dépassant du même coup les attentes du consensus des analystes, mais a raté de près de deux milliards de dollars ce sur quoi il tablait du côté de ses ventes de montres intelligentes, rapporte Daniel Ives.

À 1,88 $US, son bénéfice par action est légèrement sous la cible des analystes, et ses marges nettes de 43% sont à un cheveu du 43,1% sur lesquels ils s’attendaient.

Malgré le confinement et la politique «zéro COVID», ses ventes en Chine — un marché très important pour l’entreprise — ont atteint 23,9 G$ US. C’est impressionnant compte tenu du contexte, estime Daniel Ives. La demande continue de croître maintenant que les restrictions sont levées et elle devrait se maintenir au cours des prochains trimestres, estime-t-il.

La direction s’est faite rassurante, rapporte l’analyste, indiquant qu’elle s’attend à ce que la demande pour son iPhone se maintienne malgré le contexte macroéconomique et l’effet du taux de change sur ses ventes.

Elle mise sur des marges brutes qui se situeront entre 43,5% et 44,5%, et sur des dépenses d’exploitation qui s’établiront dans une fourchette de 13,7 G$ US et de 13,9 G$ US, ce qui est mieux que les rumeurs qui circulaient, indique l’analyste. Apple devrait aussi continuer d’assainir ses dépenses.

Prudent, il maintient sa recommandation à «surperformance de secteur», et son cours cible à 175 $US.

 

 

Sur le même sujet

À surveiller: Corus Entertainment, Alimentation Couche-Tard et Bird Construction

Mis à jour le 11/06/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Corus, Alimentation Couche-Tard et Bird Construction? Voici des recommandations.

L’action de la semaine: Hydro One

Mis à jour le 10/06/2024 | Morningstar

Pourquoi Hydro One n'est pas une entreprise de services publics moyenne.

À la une

Bourse: records à Wall Street pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour il y a 28 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones s’est très légèrement replié face à la Fed qui reste prudente.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 juin

Mis à jour à 16:42 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.