À surveiller: Lightspeed, New Look et Apple

Publié le 04/06/2019 à 07:51

À surveiller: Lightspeed, New Look et Apple

Publié le 04/06/2019 à 07:51

Par Dominique Beauchamp

Vision New Look (BCI, 34,97$): encore du potentiel, mais le titre est bien évalué

Groupe Vision New Look a profité de la tribune offerte par la conférence annuelle des sociétés québécoises de la Financière Banque Nationale pour présenter un survol de ses perspectives.

Le lunettier reste fidèle à sa stratégie disciplinée d’acquisitions dans un marché encore fragmenté tant au Québec qu’ailleurs au pays, rapporte l’analyste Zachary Evershed.

New Look n’est pas pressée. Ses cibles doivent avant tout satisfaire ses critères, incluant des effectifs de qualité et une marque forte, tout en offrant un marché complémentaire, a expliqué le PDG Antoine Amiel aux investisseurs présents.

Le haut dirigeant a donné en exemple l’achat en avril des six magasins Darryl Sher, une petite chaîne ontarienne que New Look avait initialement approchée il y a quatre ans. Après l’achat d’Iris en 2017 et son intégration en 2018, New Look a repris ses avances, a-t-il raconté.

Bien que les transactions réalisées dans l’industrie aux États-Unis gonflent le prix demandé par les lunettiers canadiens, New Look estime que sa notoriété boursière et sa réputation lui procurent un avantage lorsque les optométristes songent à prendre leur retraite, a indiqué M. Amiel.

Le bassin de transactions potentielles est encore vaste puisque la moitié du marché québécois est encore entre les mains de lunettiers indépendants, tandis qu’en Colombie-Britannique cette proportion grimpe aux deux tiers.

New Look lorgne toujours le marché du luxe aux États-Unis ou en Europe, mais aucune candidate ne rencontre ses stricts critères pour l’instant, a dit M. Amiel.

Le lunettier prévoit toujours une hausse de 1 à 3% des ventes par magasin comparable cette année, mais il prévient que le printemps pluvieux et frais a nui à la fréquentation des magasins au deuxième trimestre.

New Look mène aussi un projet pilote de six mois en matière de soins auditifs dans cinq succursales au Québec et cinq autres ailleurs au pays.

Le marché estimé à 2,5 milliards de dollars ressemble à celui des verres de contact et des lunettes à plusieurs égards. Étant donné les clientèles et les processus de prescription similaires pour les soins auditifs et oculaires, le lunettier y voit un potentiel de ventes croisées.

«Les coûts de fabrication des appareils auditifs sont similaires à ceux des lunettes, mais le prix de vente est de 3000$ par oreille», cite M. Evershed.

Pour l’instant, l’analyste n’inclut aucune contribution des appareils auditifs dans ses prévisions.

Bien qu’il apprécie la stratégie d’acquisition, le bon bilan et la feuille de route de New Look, l’analyste juge que le titre est déjà bien évalué au cours actuel en Bourse.

Il ne touche pas à son cours cible de 35$ ni à sa recommandation neutre.

«Nous attendons un meilleur point d’entrée», dit-il.

Apple (AAPL, 173,30$ US): encore un achat, mais des attentes et une cible abaissées


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Apple unit les iPhones et les Mac avec une nouvelle puce

23/06/2020 | AFP

Le géant de l'électronique va désormais fabriquer ses propres puces pour sa gamme d'ordinateurs, sans délaisser Intel.

COVID-19: Apple referme certaines boutiques aux États-Unis

19/06/2020 | AFP

Apple va de nouveau fermer des magasins dans les États américains qui connaissent un rebond des cas de coronavirus.

À la une

Les pros redeviennent prudents avant l'automne

BLOGUE. Les gros investisseurs redoutent le retour de la COVID-19 et son impact sur la reprise.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse

Mis à jour le 14/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle mise sur l'annonce de mesures supplémentaires de soutien à l'économie.

Titres en action: Boeing, Medicago, Wells Fargo, Citigroup...

Mis à jour le 14/07/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.