À surveiller: Lassonde, Saputo et Cominar

Publié le 30/03/2020 à 08:15

À surveiller: Lassonde, Saputo et Cominar

Publié le 30/03/2020 à 08:15

Par Dominique Beauchamp

Photo: courtoisie

Que faire avec les titres de Lassonde, Saputo et Cominar? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Lassonde (LAS.A, 122,50$): le producteur de jus de nouveau un achat, après un plongeon de 57%

Après une dégringolade de 57% depuis juin 2018, Frédéric Tremblay, de Desjardins Marché des capitaux, juge que le titre du producteur de jus est de nouveau un achat.

Plusieurs facteurs se conjuguent pour lui faire changer d’avis, en pleine pandémie.

Le producteur bénéficie actuellement d’une demande accrue de la part des consommateurs qui accumulent des réserves pendant la période de confinement. Quelque 87% de ses revenus proviennent de la vente au détail.

Lassonde profite aussi de la baisse de certains coûts dont le cours du concentré d’orange et celui du plastique. Le concentré de pommes est encore cher, à cause des tarifs douaniers et d’une mauvaise récolte en Europe, mais les prix devraient se stabiliser, entrevoit M. Tremblay.

Ce contexte plus favorable devrait améliorer la rentabilité déficiente des activités américaines de production de marques privées, espère-t-il.

Les problèmes de production à une usine canadienne de produit alimentaires en raison de l’installation de nouveaux équipements se résorbent graduellement, maintenant qu’ils sont fonctionnels, dit-il.

M. Tremblay rappelle aussi que l’achat en janvier de Sun-Rype Products pour 89,3 millions de dollars renforce la position concurrentielle de Lassonde dans l’ouest du Canada et des États-Unis et lui ouvre le marché des grignotines.

Bien que les habitudes d’achat des consommateurs reviendront à la normale après le confinement, l’analyste estime que Lassonde a démontré sa résilience pendant la dernière crise, entre 2008 et 2010.

Pour couronner le tout, l’action de Lassonde s’échange à prix d’aubaine de 6,8 fois le bénéfice s’exploitation prévu en 2021, par rapport à sa moyenne historique de 10 fois.

M. Tremblay maintient son cours cible de 180$, ce qui offre un rebond potentiel de 47%.

Saputo (SAP, 33,02$): un gros casse-tête à court terme, mais la résilience à plus long terme

Sur le même sujet

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

29/05/2020 | lesaffaires.com

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine?

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.