À surveiller: Lassonde, Fiera et Open Text

Publié le 12/11/2019 à 08:31

À surveiller: Lassonde, Fiera et Open Text

Publié le 12/11/2019 à 08:31

Par Dominique Beauchamp
Des bouteilles de jus Oasis.

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres d’Industries Lassonde, Fiera Capital et Open Text? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Industries Lassonde (LAS.A, 167,90$): trois cibles manquées

Le troisième trimestre du producteur des jus Oasis rappelle que les vents de front persistent encore et minent les résultats.

Les revenus de 422,9 millions de dollars ont raté la cible de 428M$. Presque toute la croissance de 0,4% (sans l’effet des changes et les acquisitions) provient des jus de marque maison que Lassonde produit pour les épiciers, indique Fréderic Tremblay, de Desjardins Marchés des capitaux.

La hausse des coûts de fabrication et les prix élevés du concentré de pommes ont toutefois réduit le bénéfice d’exploitation de 6% à 39,5M$, soit 10% moins que prévu.

Certaines usines américaines se situent dans des régions au plein emploi. Le taux de roulement du personnel engendre des coûts de formation, indique aussi M. Tremblay.

Le bénéfice net de 2,21$ par action du trimestre est aussi de 12% inférieur aux prévisions de 2,51$.

Le portrait des coûts est inégal. Les frais de transport se sont stabilisés à un niveau légèrement supérieur à la moyenne historique.

Par contre, les prix élevés du concentrés de pommes persistent en raison du conflit commercial et d’une mauvaise récolte en Europe. La faiblesse actuelle du cours du concentré d’orange est favorable pour Lassonde, ajoute M. Tremblay.

Dans le marché américain ultra-compétitif, Lassonde n’a pas pu refiler aux clients toute la hausse de ses coûts.

«Dans ce contexte, le retrait éventuel du tarif douanier de 25% imposé sur le concentré de pommes serait très favorable pour Lassonde», ajoute l’analyste.

Au Canada, les investissements pour accroître la capacité de production d’aliments de spécialité ont aussi ralenti la production d’une usine. Cet impact se fera aussi sentir au prochain trimestre.

En conséquence, l’unique analyste à assurer le suivi d’Industries Lassonde abaisse son cours-cible, de 195 à 180$, cette fois. En août 2018, ce cours-cible était de 295$.

Ce nouveau cours-cible équivaut à 9 fois le nouveau bénéfice d’exploitation prévu pour 2020, de 181,6M$ au lieu de 191,6M$.

Ceci dit, Lassonde devrait augmenter ses revenus légèrement en 2020 et 2021, grâce à ses produits de bien-être et d’hydratation, alors que l’industrie des jus et des boissons recule de 1,5% par année, précise M. Tremblay.

 

Fiera Capital (FSZ, 11,06$): la nouvelle répartition de capital rassure


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

08/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

«Quand on regarde les fondamentaux économiques, il est difficile de continuer à éprouver de l’appétit pour le risque.»

À surveiller : Aecon, MTY, Ballard Power

08/07/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres Aecon, MTY et Ballard? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street monte à la fin d'une journée en dents de scie

Mis à jour le 08/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Si les indices ont fini dans le vert, le marché a joué aux montagnes russes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

08/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

«Quand on regarde les fondamentaux économiques, il est difficile de continuer à éprouver de l’appétit pour le risque.»

Titres en action: Air Transat, Airbus, Alcoa, Facebook, Boohoo

Mis à jour le 08/07/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.