À surveiller: Kinder Morgan, Banque Laurentienne et Banque Scotia

Publié le 30/05/2018 à 09:37

À surveiller: Kinder Morgan, Banque Laurentienne et Banque Scotia

Publié le 30/05/2018 à 09:37

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Kinder Morgan Canada, Banque Laurentienne et Banque Scotia? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Kinder Morgan Canada (KML, 16,10$): l'impact de la vente de Trans Mountain au gouvernement

Marchés mondiaux CIBC renouvelle une recommandation "neutre".

Le gouvernement du Canada rachètera pour 4,5 G$ le pipeline Trans Mountain et son projet d'expansion.

Robert Catellier indique que l'évaluation de la vente dépend de la valeur que l'on attribue au projet d'expansion. Si l'on ne tient compte que de la valeur aux livres du projet (1,1 G$ dépensé jusqu'à maintenant), la vente survient à un très fort multiple de 15,8 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA). Une prime plus réaliste de 25% sur le projet d'expansion place tout de même la vente à un multiple de 14,5 fois le BAIIA.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste estime que cette discussion est académique. La conséquence est que l'entreprise réussit à maximiser la valeur d'un actif qu'elle ne se croyait plus en mesure de pouvoir construire, en transférant le risque au gouvernement. Le résultat est cependant aussi que le potentiel haussier est désormais plus faible, les actionnaires n'ayant plus d'exposition au pipeline Trans Mountain et à son projet d'expansion.

La question plus pertinente, estime-t-il, est: que fera maintenant Kinder Morgan Canada?

Sans le pipeline Trans Mountain actuel, M. Catellier estime que l'entreprise ne sera plus en mesure de couvrir le dividende de 0,65$ par action (4%) qu'elle verse actuellement sans investissements additionnels.

Il note que la direction dit envisager d'éventuelles fusions et acquisitions, mais qu'elle se sent aussi un devoir de retourner l'argent reçu aux actionnaires.

Il abaisse sa cible de 22$ à 17$, en soulignant que ses différents scénarios d'évaluation pointent vers des valeurs se situant entre 15,50$ et 18$.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...