À surveiller: Industries Lassonde, Innergex et Finning

Publié le 09/11/2022 à 09:50

À surveiller: Industries Lassonde, Innergex et Finning

Publié le 09/11/2022 à 09:50

Par Dominique Beauchamp

Le pire de l’effet de la hausse des coûts devrait bientôt culminer pour le producteur de jus, indique Ryan Li de la Financière Banque Nationale qui espère que les premiers signes d’amélioration commenceront à se manifester au troisième trimestre. (Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Industries Lassonde, Innergex et Finning? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Industries Lassonde (LAS.A, 113,14 $): la hausse des coûts commence à se stabiliser

Le pire de l’effet de la hausse des coûts devrait bientôt culminer pour le producteur de jus, indique Ryan Li de la Financière Banque Nationale qui espère que les premiers signes d’amélioration commenceront à se manifester au troisième trimestre.

Déjà, la hausse des prix pour les concentrés d’orange et de pomme se stabilise tandis que les prix du plastique et les tarifs de fret pour les importations sont moins élevés qu’il y a un an.

De plus, l’analyse des commentaires des dirigeants de l’industrie alimentaire suggère aussi que les conditions de main-d’œuvre s’améliorent, ce qui pourrait aussi aider la performance de Lassonde au cours des prochains mois et trimestres, ajoute-t-il.

L’analyste rappelle qu’au deuxième trimestre, les dirigeants de Lassonde avaient prévenu que la rentabilité serait «sous pression» au deuxième semestre de 2022 à cause de l’inflation persistante et des contraintes de main-d’œuvre.

Ryan Li a donc des attentes modestes pour le troisième trimestre qui sera dévoilé le 11 novembre. Malgré une hausse prévue de 13% des revenus (à 530 millions de dollars), aidée par l’augmentation des prix de vente et l’appréciation du dollar américain, il prévoit un déclin de 5,6% du bénéfice d‘exploitation (à 38,2 M$).

Quant au bénéfice par action, il devrait avoir glissé de 12% à 2,14 $, soit 8% de moins que le consensus de 2,33 $.

Par prudence, Ryan Li revoit légèrement à la baisse ses prévisions pour 2022 (de 9,53 $ à 9,52 $ par action) et pour 2023 (de 12,29 $ à 12,07 $ par action et réduit son cours cible de 141 $ à 138 $).

Néanmoins, l’analyste continue de recommander l’achat du titre qu’il voit rebondir de 22%.

«Lassonde est une entreprise mûre et historiquement bien gérée qui peut croître à moyen terme par le biais d’acquisitions et de gains de parts de marché», met-il en contexte.

Lors de la téléconférence trimestrielle, Ryan Li espère que les dirigeants fourniront une mise à jour des efforts déployés à ce jour pour accroître la valeur de la société, accélérer sa croissance et améliorer ses marges et sa rentabilité, comme le prévoit son plan stratégique à long terme.

Il note que la société a racheté plus activement de ses actions en Bourse récemment, comme le prévoit le nouveau programme de rachat amorcé en août. Quelque 57% des actions du nouveau plan de rachat de 160 000 actions avaient été rachetées, au troisième trimestre.

 

Innergex (INE, 16,23 $): un bon trimestre en attendant un nouveau financement potentiel

Sur le même sujet

À surveiller: Industries Lassonde, Boeing et Manuvie

26/03/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres des Industries Lassonde, de Boeing et de Manuvie? Voici des recommandations d'analystes.

À surveiller: Industries Lassonde, Amazon et Bombardier

21/09/2023 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres d'Industries Lassonde, Amazon et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

35 ans d'existence (4)

Il y a 29 minutes | Philippe Leblanc

Le modèle «gagnant-gagnant-gagnant».

Les perspectives à long terme d’Alimentation Couche-Tard restent intactes

Édition du 10 Avril 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les perspectives à long terme restent intactes pour Alimentation Couche-Tard.

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.