À surveiller: Héroux-Devtek, Savaria et Shopify

Publié le 10/09/2019 à 07:54

À surveiller: Héroux-Devtek, Savaria et Shopify

Publié le 10/09/2019 à 07:54

Par Dominique Beauchamp

Savaria (SIS, 11,54$): une cinquième hausse du dividende, un signe de confiance

La hausse de 9,4% du dividende annuel est un signe de confiance de la part des dirigeants, croit Zachary Evershed, de la Financière Banque Nationale, même si c’était prévu.

Il s’agit de la cinquième majoration en cinq ans pour le fabricant d’équipements pour les personnes à mobilité réduite et aussi la plus faible en amplitude.

Savaria distribue ainsi 38,5% de son bénéfice d’exploitation en dividendes, une proportion conforme à la politique officieuse d’environ 40% que la société s’est donnée, dit-il.

«Le dividende accru réaffirme la confiance des dirigeants à l’égard de la capacité d’atteindre le bénéfice d’exploitation de 55-60 M$ promis en février», évoque l’analyste.

C’est aussi un signe que l’intégration de la Suisse Garaventa Lift et l’expansion américaine de Patient Handling progressent bien.

L’analyste apprécie le souci de transparence du nouveau chef de la direction financière, en poste depuis le 22 mai. Mauro Ferrara a remplacé Jean-Marie Bourassa, le fère du pdg, qui occupait ce poste depuis 2001. Ce dernier continue de siéger au conseil.

Par ailleurs, le président de la société de Laval, Marcel Bourassa, a acheté pour 543 500$ d’actions au cours de 10,87$ chacune, le 29 août, portant son actionnariat à 29,5%. Son fils Alexandre, le responsable des ventes, a aussi acheté 10 000 actions, à la mi-août.

M. Evershed juge qu’au cours actuel, Savaria est dans une zone d’achat attrayante pour les investisseurs. Malgré un deuxième trimestre record, le titre a perdu 44% depuis le sommet atteint septembre 2018.

L’analyste réitère sa recommandation d’achat et son cours-cible de 15$.

Shopify (SHOP, 358,67$US): un demi-milliard pour automatiser ses futurs centres de distribution

Sur le même sujet

Boeing coupe 12 000 emplois, et relance la production de son 737 Max

L’entreprise vise une réduction de 10 % de ses effectifs. Sa main-d’œuvre totale compte 160 000 travailleurs.

Boeing n'a enregistré aucune commande d’avion civil en avril

12/05/2020 | AFP

C’est le pire démarrage de l’année de Boeing depuis 1962.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.