À surveiller: Goodfood, Tecsys et Banque BMO

Publié le 05/03/2019 à 08:04

À surveiller: Goodfood, Tecsys et Banque BMO

Publié le 05/03/2019 à 08:04

Par Dominique Beauchamp

Les co-fondateurs de Goodfood, Jonathan Ferrari et Neil Cuggy, ont chacun vendu 2,1 M$ de leurs actions à 3,30$ chacune en février 2019 (Source: Goodfood)

Que faire avec les titres de Goodfood, Tecsys et Banque BMO? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Marché Goodfood (FOOD, 3,29$): plus d’abonnés que prévu

Le chef de file des solutions de repas à domicile a dévoilé une hausse de 26% à 159000 du nombre de ses abonnés actifs par rapport au trimestre précédent.

Ce total au 28 février 2019 est 161% de plus qu’un an plus tôt à la même date. La croissance provient surtout de nouveaux gains en Colombie-Britannique et en Alberta, neuf mois après l’ouverture de l’usine à Calgary.

Frederic Tremblay, de Desjardins Marché de capitaux, avait prévu 141000 abonnés, ce qui lui fait dire que le total de 170000 qu’il vise pour la fin de 2019 pourrait être dépassé.

C’est signe à son avis que les efforts de marketing ciblé de la société, la notoriété de sa marque et la qualité du service fonctionnent.

De nouvelles options de repas tels que le Nutri15 ou les «smoothies-déjeuners» ont aussi connu un haut taux d’adoption, indique aussi la société.

La récente émission d’actions de 21M$ à 3,50$, réalisée en février, aura des répercussions positives pour la société puisqu’elle ajoutera à sa capacité, automatisera certaines tâches, élargira son offre, les revenus par abonné et éventuellement ses marges en gagnant des parts de marché, fait valoir M. Howlett.

Son cours cible inchangé de 4$ repose sur un multiple de 1,25 fois les revenus prévus en 2019 et de 0,9 fois ceux projetés en 2020. Il réitère sa recommandation d’achat.

Même s’il continue de croire que Goodfood sera éventuellement acquise, comme les autres acteurs de son industrie, la société peut créer de la valeur pour ses actionnaires dans l’intervalle.

L’analyste rappelle que les acteurs de l’industrie des repas prêts à cuisiner ont reçu des offres de 1,5 à 3 fois les revenus dans des transactions.

Tecsys (TCS, 13,45$): un nouvel admirateur pour le spécialiste montréalais de la logistique


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.