À surveiller: Gildan, Lightspeed et Nuvei

Publié le 05/11/2021 à 09:16

À surveiller: Gildan, Lightspeed et Nuvei

Publié le 05/11/2021 à 09:16

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Gildan, Lightspeed et Nuvei? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Gildan (GIL, 50,74 $, 40,66 $US): ses ventes dépassent ses niveaux prépandémie

Grâce à des revenus et à une marge bénéficiaire brute bien meilleurs que prévu, les résultats trimestriels dévoilés par Gildan le 4 novembre 2021 ont surpassé les prévisions non seulement de Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, mais aussi du consensus.

Ses résultats ont été si bien accueillis que le titre a connu son meilleur exercice en un an et demi.

Au troisième trimestre de l’exercice 2021, son bénéfice par action a atteint 0,80 dollar américain ($US) et ses revenus 802 millions de dollars américains (M$US), alors que l’analyste et le consensus misaient respectivement sur 0,60 $US et 748 M$US, et 0,57 $US et 717 M$US. Ayant atteint 107 M$US en 2020, son bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement ajusté (BAIIA) s’est établi à 207 M$US, là où l’analyste s’attendait à 173 M$US, et le consensus 163 M$US.

Une grande partie des recettes de l’entreprise dont le siège social se trouve à Montréal proviennent de sa ligne de vêtements de sport qui ont carrément dépassé son niveau observé avant le début de la pandémie, preuve que le secteur reprend du galon selon l'analyste. En hausse de 44% par rapport au troisième trimestre 2020, elles ont atteint 656 M$US, tandis que Vishal Shreedhar tablait sur 602 M$US.

Du côté des sous-vêtements, la société a généré 146 M$US, ce qui est plutôt semblable non seulement aux prévisions, mais aussi à ce qui a été observé l’an dernier à pareille date. L’entreprise a vendu un plus gros volume de sous-vêtements, mais des soucis d’approvisionnement ont freiné ses ventes de chaussettes.

L’entreprise estime qu’elle résistera à la pression qu’exerce sa chaîne d'approvisionnement sur ses ventes, comme la disponibilité des fils, l’inflation du prix des matières premières comme le coton, et l'augmentation des coûts de transport. Gildan a d'ailleurs ajusté ses prix en fonction de ces hausses des frais de production au quatrième trimestre, et continuera de le faire si la situation s’envenime, rappelle l'analyste de la Financière Banque Nationale.

Vishal Shreedhar ajuste donc ses attentes pour mieux représenter la hausse de cette demande, en élevant son bénéfice par action pour 2021 de 2,26 $US à 2,54 $US, et celui de 2022 de 2,40 $US à 2,74 $US. Ses prévisions pour le prochain exercice ne prennent pas en considération une augmentation des bénéfices tirés de ce regain d’intérêt pour ses produits, mais si l’entreprise réussit à tirer son épingle du jeu, le potentiel de croissance de son bénéfice est important, précise-t-il.

De son côté, Gildan maintient que son BAIIA devrait croître de 18% — depuis le début de l’exercice ses marges surpassent ce qui était prévu — ce que qualifie l’analyste de la Financière Banque Nationale de prudent. Il s’attend à ce que les perspectives de croissance demeurent intéressantes. Cependant, ce titre n’est plus son chouchou, à cause de l’importante augmentation du prix de son action et un nouvel alignement vers une croissance des recettes par rapport aux gains réels de ses marges.

Néanmoins, il maintient sa recommandation de performance de secteur, mais fait passer son cours cible de 57 $US à 58 $US. Afin d’anticiper une hausse des taux d’imposition, il a revu son multiple à la baisse à 16 fois le ratio entre le bénéfice par action pour 2022 et 2023.

 

Lightspeed (LSPD, 88,93$, 68,15 $US): c'est le moment d'acheter selon un analyste 

Sur le même sujet

Titres en action: Saputo, Canadian Natural Resources, Moderna, ...

Mis à jour le 04/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Metro, Gildan et Power Corporation

02/11/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et Power Corporation? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…