À surveiller: Gildan, Kinaxis et OpSens

Publié le 17/07/2020 à 08:48

À surveiller: Gildan, Kinaxis et OpSens

Publié le 17/07/2020 à 08:48

Par Dominique Beauchamp

Kinaxis (KXS, 189,63$): à quoi s’attendre du chouchou de la chaîne approvisionnement

Le fournisseur de logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de planification des ventes dévoilera ses résultats trimestriels le 6 août. Paul Steep de Banque Scotia en profite pour réitérer sa recommandation d’achat et son cours cible de 194$.

L’analyste a haussé ses prévisions de revenus de 48,8 à 51,2M$ US et de bénéfices de 0,25 à 0,32$ US par action pour tenir compte de l’augmentation des services professionnels.

La société d’Ottawa mieux connue pour son logiciel RapidResponse rafle de nouveaux clients et bénéficie du fait que la pandémie accentue les besoins de gestion des stocks des entreprises, fait-il valoir.

Le déconfinement mondial devrait aussi lui être favorable.

Malgré ces vents de dos, la conjoncture à plus court terme pourrait néanmoins refroidir l’élan dépensier de certains secteurs et entreprises, reconnaît l’analyste.

Lors de la téléconférence, Paul Steep espère en apprendre plus sur l’impact de la COVID-19 sur ses affaires, l’effet sur ses revenus de la vente de logiciels en tant que services (SaaS) et les plans pour intégrer les produits de sa plus récente acquisition Rubikloud.

La torontoise acquise pour 60 M$ US se décrit comme le leader mondial des logiciels d’intelligence artificielle pour l’optimisation des ventes et la gestion des stocks.

Kinaxis élargit ainsi son offre aux fabricants de produits de grande consommation et perce le commerce de détail. L’entreprise pourra aussi puiser dans le savoir-faire en intelligence artificielle pour renforcer les fonctionnalités de RapidResponse, résume Paul Steep.

À ses yeux, Kinaxis est unique dans le paysage canadien du logiciel compte tenu de la croissance annuelle de plus de 20% des ventes de logiciels par abonnement et ses marges d’exploitation de plus de 20%. La société a aussi identifié un marché de 2000 clients potentiels encore inexploité dans six spécialités.

Le titre reflète amplement ce profil dans un secteur prisé puisqu’il s’échange à un fort multiple de 51 fois le bénéfice d’exploitation de 67M$ US et de 84,4 fois le bénéfice attendus en 2021.

Emporté par l’engouement pour la technologie et la popularité du créneau de la chaîne d’approvisionnement, le titre a grimpé de 89,5% depuis le début de l’année.

Le cours cible de Paul Steep offre donc un potentiel de seulement de 2,3%.

Opsens (OPS, 0,69$): la COVID-19 ralentit la percée commerciale de son fil guide optique

À la une

Appui des actionnaires d'Alstom au rachat de Bombardier Transport

11:02 | AFP

Kim Thomassin de la CDPQ et Serge Godin de CGI deviendront des administrateurs d'Alstom.

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Shopify double presque ses revenus au troisième trimestre

Il y a 45 minutes | La Presse Canadienne

Les entreprises qui ont décidé de se concentrer davantage sur leurs efforts en ligne lui ont permis de bondir.