À surveiller: FedEx, Transcontinental et Dollarama

Publié le 14/12/2023 à 09:27, mis à jour le 14/12/2023 à 10:39

À surveiller: FedEx, Transcontinental et Dollarama

Publié le 14/12/2023 à 09:27, mis à jour le 14/12/2023 à 10:39

Par lesaffaires.com

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de FedEx, Transcontinental et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

FedEx (FDX, 273,83 $US): une baisse des attentes.

À moins d’une semaine de l’annonce des résultats du deuxième trimestre de son exercice 2024, le 19 décembre, certaines prévisions sont revues à la baisse pour Fedex.

Le transporteur international, établi à Memphis dans l’État du Tennessee, traverse une période de demande amoindrie et les cibles de la période des Fêtes pourraient ne pas être atteintes.

C’est du moins ce que pense l’analyste Ken Hoexter, de Bank of America, qui fait passer de 4,72 $US à 4,54 $US sa prévision pour le bénéfice par action. Ce qui reste largement supérieur aux 4,30 $US que prévoit le consensus des analystes.

L’analyste de Bank of America s’attend à ce que le volume quotidien du service Express de FedEx diminue de 0,3% par rapport à la même période l’année dernière. À l’opposé, les marges de ce service pourraient atteindre 3,7%, 50 points de base de plus que le deuxième trimestre de 2023.

Si Bank of America n’est pas trop alarmiste par rapport à la demande stagnante, c’est qu’elle se dit encouragée par la stratégie de réduction des coûts de FedEx.

«Nous mettons l’emphase de notre analyse sur la capacité de FedEx d’exécuter son plan de 4 milliards de dollars américains (G$US), lancé au début de 2023, pour augmenter sa profitabilité d’ici 2025. Cela implique notamment des économies de coûts d’opération de 450 millions par trimestre d’ici là. Son plan Network 2.0, qui vise à générer deux milliards d’économies additionnelles entre 2025 et 2027, pourrait également permettre à l’entreprise d’augmenter ses marges», dit Ken Hoexter.

Pour les résultats à venir du 19 décembre, Bank of America prévoit d’ailleurs des marges d’opération de 7,1%, en hausse de 180 points de base par rapport à la même période l’année dernière.

Même si Bank of America revoit légèrement à la baisse ses prévisions de revenus pour les trois prochaines années, ainsi que le bénéfice par action, passant de 18,80 $US à 18,55 $US en 2024, l’institution financière américaine maintient sa recommandation d’achat et elle augmente le cours cible de 330 $US à 334 $US.

 

Dominique Talbot

 

Transcontinental (TCL.A, 11,65 $): des résultats supérieurs aux attentes

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

17/04/2024 | Daniel Dufort

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

17/04/2024 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour le 17/04/2024 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.