À surveiller: Exfo, Aritzia et Westjet

Publié le 11/01/2017 à 11:24

À surveiller: Exfo, Aritzia et Westjet

Publié le 11/01/2017 à 11:24

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Exfo, Aritzia et WestJet? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Exfo (EXF, 6,31$): la relance se poursuit, mais n’est pas sans risque

Robert Young, de Canaccord Genuity, est raisonnablement confiant que la relance du spécialiste des solutions de test pour les réseaux de télécommunications pourra durer cette fois.

L’analyste augmente son cours cible de 4,25 à 5$US, mais recommande toujours de conserver le titre parce que les perspectives de l’industrie restent inégales et que la capacité de la société à s’y adapter est incertaine.

Le prochain trimestre s’annonce d’ailleurs inférieur aux attentes.

En outre, trois de ses principaux clients représentent le quart des revenus trimestriels.

M. Young se dit rassuré par un cinquième trimestre consécutif de commandes à la hausse et par le ratio qui compare les nouvelles commandes aux revenus déjà facturés de plus d’une fois.

Les revenus du deuxième trimestre ont augmenté de 12%, ce qui marque un deuxième trimestre consécutif de croissance supérieure à 10%. Consultez le texte sur les résultats du premier trimestre

D’ailleurs, Exfo a maintenu ses prévisions annuelles d’un bénéfice d’exploitation de 26M$U$, soit une croissance de 18%.

L’analyste fait donc passer de 8 à 9 fois le bénéfice d’exploitation le multiple d’évaluation du titre.

L’autre aspect encourageant concernant les ventes accrues de solutions de protocole qui dégagent de meilleures marges. Ces solutions profitent du cycle d'investissements 100G dans les liens longue distance et métropolitains ainsi que dans les centres de données.

La hausse de 13% des nouvelles commandes au premier trimestre provient notamment d’une importante commande d’un client en Asie-Pacifique, qui a fait bondir les revenus de cette région de 30%, au premier trimestre.

L’Amérique lui fournit encore 56% des revenus.

«Après deux ans de ventes décevantes, le nouveau chef de l’exploitation, Philippe Morin (recruté en novembre 2015 du géant Ciena), fait certainement sentir sa présence. La taille des contrats augmente et leur prévisibilité s’améliore», note aussi M. Young.

Aritzia (AZT, 16,95): un bon troisième trimestre, mais les initiés revendent déjà 350M$ d’actions additionnelles


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

25/06/2019 | Martin Jolicoeur

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour le 25/06/2019 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

25/06/2019 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.