À surveiller: Etsy, Chevron et Aritzia

Publié le 20/09/2019 à 09:23

À surveiller: Etsy, Chevron et Aritzia

Publié le 20/09/2019 à 09:23

Par Stéphane Rolland

Chevron (CVX, 124,18 $US): en regardant vers 2023

William Featherston, de Credit Suisse, a rencontré les hauts dirigeants de la pétrolière pendant près de quatre heures. L’analyste a tenté de voir si les fondamentaux de la société demeureraient attrayants après 2023.

L’analyste rappelle que la société vise une croissance annuelle moyenne de sa production d’entre 3% et 4% entre 2018 et 2023. Les dirigeants ont répondu qu’ils n’avaient pas de contraintes particulières après cet horizon, mais qu’ils accordaient une attention particulière à la rentabilité des capitaux investis et aux flux de trésorerie.

Au même titre, la société n’a pas fermé la porte aux acquisitions, mais a mentionné que sa priorité est d’être «meilleure, pas plus grande».

Une autre question est de savoir ce que fera la société des 4 G$US qu’elle déploie annuellement dans son gisement de Tengiz lorsque ces dépenses prendront fin en 2022. Chevron pourrait donner plus de détails à ce sujet lors de sa prochaine rencontre avec les investisseurs en mars, note l’analyste.

Pour M. Featherston, Chevron est la pétrolière qui offre le plus de visibilité et le moins de risque, croit-il. Ses flux de trésorerie lui donnent également la marge de manœuvre financière pour verser de plus généreux dividendes et racheter des actions.

Il réitère une recommandation «surperformance» et une cible de 140 $US. 

 

Aritzia (ATZ, 17,74$) : des soldes qui pèseront sur le bénéfice


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: BRP, Aritzia et Banque TD

Que faire avec les titres de BRP, Aritzia et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Air Canada, Stingray et Aritzia

À surveiller: Que faire avec les titres de Air Canada, Stingray et Aritzia? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.

Le DPB se penche sur le revenu de base canadien garanti

Il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

Ce programme pourrait couter jusqu'à 98 milliards au gouvernement fédéral s'il est remis pendant six mois à l'automne.