À surveiller: DRI, Constellation Software et Artemis Gold

Publié le 05/07/2023 à 09:37

À surveiller: DRI, Constellation Software et Artemis Gold

Publié le 05/07/2023 à 09:37

Par Charles Poulin

Constellation Software (CSU, 2744,76 $) : acquisitions plus grandes à l'horizon

Constellation Software est passée en mode acquisition au deuxième trimestre, réalisant pas moins de 29 acquisitions pour une somme totale de 424 M$. Et ce n’est pas encore terminé, avec la conclusion d’acquisitions plus grande à l’horizon.

Les 424 M$ déployés au deuxième trimestre constituent le quatrième trimestre le plus élevé de son histoire en la matière pour Constellation, note l’analyste de RBC Marchés des capitaux Paul Treiber. Parmi les acquisitions, on retrouve WinTech (estimée à 150 M$), GOVBR (estimée à 84 M$), Alvic (estimée à 26 M$) et Peakwork (estimée à 25 M$).

Au total, ces 29 acquisitions (dont huit par le biais de sa filiale Topicus) génèrent entre elles 385 M$ de revenus annuels et devraient ajouter 5% au bénéfice annuel par action anticipé pour l’exercice financier 2023.

Il reste encore deux transactions annoncées à boucler. Il s’agit de Empower, que Black Knight vend, ainsi que EROAD, qui avait indiqué avoir reçu une proposition non sollicitée de la part d'une filiale de Constellation, Volaris. Ces acquisitions sont respectivement estimées à 190 M$ et 89 M$.

S’il n’y a pas de garantie que ces deux transactions soient conclues, souligne l’analyste, ces acquisitions potentielles démontrent que le modèle d’affaires de Constellation Software s’accélère. En comptant les cibles potentielles d’Empower et de EROAD, l’entreprise aurait déployé 1,4 G$ en acquisitions seulement en premier semestre de 2023, ce qui est 13% de plus que pour la même période en 2022. De plus, ajoute-t-il, la capacité de Constellation à compléter des opérations de détourage lui permet d’accélérer le rythme des acquisitions. Paul Treiber estime que l’entreprise a réalisé deux détourages depuis le début de l’exercice financier 2023 et 15 l’an dernier, une augmentation relativement à la moyenne de deux au cours des dix années précédentes.

La RBC croit que Constellation est en bonne position pour continuer à se constituer du capital à un rythme élevé, et elle maintient sa prévision de surperformance du titre face à son secteur d’activités ainsi que son cours cible de 3200$.

 

Artemis Gold (ARTG, 4,76 $) : la construction s'accélère à Blackwater

Sur le même sujet

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

23/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: MTY, Lightspeed et RioCan

16/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres MTY, Lightspeed et RioCan? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 26 février

Mis à jour il y a 5 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué la Bourse de Toronto aujourd'hui.

À surveiller: CCL Industries, Cascades et Innergex

09:13 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de CCL Industries, Cascades et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.