À surveiller: Dollarama, Stella-Jones et IPL

Publié le 19/03/2019 à 07:46

À surveiller: Dollarama, Stella-Jones et IPL

Publié le 19/03/2019 à 07:46

Par Dominique Beauchamp

Plastiques IPL (IPLP, 11,17$): deux déceptions et une surprise pour la nouvelle recrue en Bourse

Arrivée en Bourse en juillet 2018 au cours de 13,50$, IPL avait de bonnes et de moins bonnes nouvelles à annoncer à ses nouveaux actionnaires ainsi qu’une acquisition surprise, au quatrième trimestre.

Si le recul du cours de la résine soulagera les marges du fabricant de contenants de plastique rigide, le report au deuxième semestre de 2019 de la livraisons de boîte pliables destinées à Ford en Europe déçoit.

L’autre déception concerne les bacs de manutention destinés aux fermiers. Le mauvais climat sur la Côte ouest américaine repousse des commandes aux deuxième et troisième trimestres.

La plus grande surprise est toutefois l’achat du fabricant de belge Loomans Group pour 85,5 millions de dollars. IPL paie un prix attrayant de 7,7 fois le bénéfice d’exploitation pour une entreprise de grande qualité spécialisée dans le moulage par injection, mais Scott Fromson, de CIBC Marchés des capitaux aime moins la dette contractée qui s’ajoute au bilan.

Les clients de Loomans incluent les géants Unilever, Nivea, Heineken, Danone et Ferrero.

Avec une marge d’exploitation de près de 20%, des revenus de 570000$ par employé, la confection de ses propres moules et une usine et un entrepôt automatisés, Loomans est un achat opportuniste et stratégique, croit M. Fromson. La transaction gonflera toutefois la dette d’IPL à 3,5 fois le bénéfice d‘exploitation.

«Ce niveau d’endettement nous dérange un peu bien que l’achèvement d’investissements majeurs dans les usines améliorera les flux de trésorerie de la société, ce qui devrait ramener le ratio à 2,1 fois d'ici la fin de 2020», explique M. Fromson.

Même si IPL doit encore faire ses preuves, et mener à bien la rationalisation de sa division de contenants de grand format, l’analyste se dit disposé à lui accorder le bénéfice du doute pour l’instant.

Sa stratégie de produits diversifiés à valeur ajoutée lui semble la bonne dans une industrie qui subit les pressions des multinationales de la consommation, doit composer avec les fluctuations des coûts externes hors de son contrôle et braver les cycles économiques, croit-il.

L’analyste relève donc son cours cible de 14 à 15$ et continue de recommander l'achat du titre.

 

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

L'avantage d'investir à la maison est sous-estimé

Édition du 20 Juillet 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'industrie financière vante sans cesse les mérites de la diversification internationale pour ...

Bourse: semaine festive pour les Fêtes nationales

Mis à jour le 06/07/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. On saura bientôt à quel point le regain boursier dépend d'une baisse des taux par la Fed.

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.