À surveiller: Dollarama, Stella-Jones et IPL

Publié le 19/03/2019 à 07:46

À surveiller: Dollarama, Stella-Jones et IPL

Publié le 19/03/2019 à 07:46

Par Dominique Beauchamp

Plastiques IPL (IPLP, 11,17$): deux déceptions et une surprise pour la nouvelle recrue en Bourse

Arrivée en Bourse en juillet 2018 au cours de 13,50$, IPL avait de bonnes et de moins bonnes nouvelles à annoncer à ses nouveaux actionnaires ainsi qu’une acquisition surprise, au quatrième trimestre.

Si le recul du cours de la résine soulagera les marges du fabricant de contenants de plastique rigide, le report au deuxième semestre de 2019 de la livraisons de boîte pliables destinées à Ford en Europe déçoit.

L’autre déception concerne les bacs de manutention destinés aux fermiers. Le mauvais climat sur la Côte ouest américaine repousse des commandes aux deuxième et troisième trimestres.

La plus grande surprise est toutefois l’achat du fabricant de belge Loomans Group pour 85,5 millions de dollars. IPL paie un prix attrayant de 7,7 fois le bénéfice d’exploitation pour une entreprise de grande qualité spécialisée dans le moulage par injection, mais Scott Fromson, de CIBC Marchés des capitaux aime moins la dette contractée qui s’ajoute au bilan.

Les clients de Loomans incluent les géants Unilever, Nivea, Heineken, Danone et Ferrero.

Avec une marge d’exploitation de près de 20%, des revenus de 570000$ par employé, la confection de ses propres moules et une usine et un entrepôt automatisés, Loomans est un achat opportuniste et stratégique, croit M. Fromson. La transaction gonflera toutefois la dette d’IPL à 3,5 fois le bénéfice d‘exploitation.

«Ce niveau d’endettement nous dérange un peu bien que l’achèvement d’investissements majeurs dans les usines améliorera les flux de trésorerie de la société, ce qui devrait ramener le ratio à 2,1 fois d'ici la fin de 2020», explique M. Fromson.

Même si IPL doit encore faire ses preuves, et mener à bien la rationalisation de sa division de contenants de grand format, l’analyste se dit disposé à lui accorder le bénéfice du doute pour l’instant.

Sa stratégie de produits diversifiés à valeur ajoutée lui semble la bonne dans une industrie qui subit les pressions des multinationales de la consommation, doit composer avec les fluctuations des coûts externes hors de son contrôle et braver les cycles économiques, croit-il.

L’analyste relève donc son cours cible de 14 à 15$ et continue de recommander l'achat du titre.

 

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Titres en action: Cascades, TC Energy, Adidas...

06:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la recherche de croissance dans un monde à faible croissance

BLOGUE INVITÉ. Trois types d’entreprises nous viennent rapidement à l’esprit.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, freinée par les incertitudes commerciales

Mis à jour à 20:05 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones monte à un nouveau record à la faveur de la forte progression de Boeing et Walgreens.

Titres en action: Cascades, TC Energy, Adidas...

06:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Pixelbook Go: Google invente un portable d'entrée de gamme de luxe

BLOGUE. Pour peu que le budget ne soit pas une barrière à l’achat, ce portable est plutôt séduisant.