À surveiller: Dollarama, Héroux-Devtek et Rogers

Publié le 06/01/2021 à 07:56

À surveiller: Dollarama, Héroux-Devtek et Rogers

Publié le 06/01/2021 à 07:56

Par Dominique Beauchamp
Un magasin Dollarama

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Dollarama, Héroux-Devtek et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 53,17$): les nouvelles restrictions nuiront au quatrième trimestre

Irene Nattel, de RBC Marché des capitaux, continue de croire que Dollarama est bien positionnée pour émerger de la pandémie, mais les nouvelles restrictions imposées aux détaillants affaibliront les résultats du quatrième trimestre.

L’analyste précise que 28% des magasins de la chaîne se retrouvent au Québec où les détaillants ne peuvent plus vendre des marchandises non essentielles. Le reconfinement risque de durer jusqu’à la fin du quatrième trimestre et diminuera aussi la fréquentation des magasins.

Les ventes comparables de magasins ouverts depuis plus d’un an baisseront donc de 4% au lieu de croître de 4%. En conséquence, le bénéfice trimestriel prévu diminue de 18% à 0,51$ par action, ce qui est inférieur au consensus de 0,58 à 0,65$.

«Bien que les restrictions modèrent les ventes (un peu partout au pays), il est possible que nos révisions soient trop sévères si les ventes des fêtes ont été plus fortes que la hausse de 4% que nous avions prévu», précise-t-elle.

Compte tenu des habitudes d’achat lors des diverses vagues de la COVID-19 en 2020, Irene Nattel croit que les perturbations seront de courte durée. «Le manque à gagner du quatrième trimestre sera récupéré au dernier trimestre de 2022», évoque-t-elle.

Les nouvelles restrictions arrivent aussi pendant les semaines les plus calmes de l’année pour les détaillants, fait valoir Irene Nattel, qui croit que des espaces locatifs de choix pourraient se libérer pour Dollarama.

En bout de ligne, l’analyste réitère sa recommandation d’achat et son cours-cible de 66$, soit un multiple de 24 fois le bénéfice de 2023 plus la valeur de 3$ attribuée à la filiale d’Amérique latine Dollarcity.

Cette évaluation est dans le haut de la fourchette des titres de consommation et des semblables américains, mais la croissance des ventes, des bénéfices et des flux de trésorerie au-dessus de la moyenne la justifient, répète-t-elle.

Le détaillant pourrait aussi réactiver ses rachats d’actions après la pandémie ce qui ramènerait la croissance des bénéfices au-dessus de 15% de nouveau.

Dollarama s’est appréciée de 16,2% en 2020.

Héroux-Devtek (HRX, 14,27$): des transactions mettent en relief la valeur du fabricant

Sur le même sujet

Bourse: New York et Toronto dégringolent

Mis à jour il y a 14 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés surveillaient toujours de près le taux obligataire sur 10 ans aux États-Unis.

À surveiller: WSP, 5N Plus et Dye & Durham

Que faire avec les titres de WSP, 5N Plus et Dye & Durham? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Mis à jour il y a 50 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.