À surveiller: Dollarama, Canada Goose et TC Energy

Publié le 01/04/2020 à 08:54

À surveiller: Dollarama, Canada Goose et TC Energy

Publié le 01/04/2020 à 08:54

Par Dominique Beauchamp

TC Energy (TRP, 58,27$): la reprise de Keystone XL est favorable à moyen terme

La reprise des travaux de construction de l’oléoduc Keystone XL est favorable pour l’entreprise, bien qu’à court terme d’autres soucis tempéreront l’enthousiasme des investisseurs, croit Robert Kwan, de RBC Marchés des capitaux.

L’aide du gouvernement albertain est bienvenue pour amener le projet à terme en 2023 et surtout minimiser les risques. Le gouvernement provincial investit 1,1 milliard de dollars américains dans le projet et offre des garanties de prêts de 4,2 G$US, précise l’analyste.

Cela se compare aux coûts résiduels de 8 G$US pour compléter la construction.

Si les coûts dépassent le budget de 50%, un mécanisme de partage des dépenses supplémentaires est aussi prévu.

Une fois l’oléoduc en service en 2023, TC Energy rachètera la part du gouvernement et refinancement la dette de construction du projet de 4,2 G$US sur le marché des obligations de sociétés.

Keystone XL devrait générer un bénéfice d’exploitation annuel de 1,3 G$ US, en fonction de contrats de transport de 20 ans. M. Kwan conclut que le projet se réalise à bon prix et procurera de bons rendements financiers.

TC Energy financera sa part de 2,7 G$ US des coûts prévus en 2020 et en 2021 à l’aide de ses flux de trésorerie internes, de l’émission de titres hybrides sur le marché et du réinvestissement des dividendes en actions par les actionnaires en vertu du programme de réinvestissement.

L'entreprise n'a pas tardé à récolter des fonds afin de profiter de l'accalmie sur le marhé des obligations de sociétés. Elle a émis une obligation de 2 milliards de dollars portant intérêt à 325 points de pourcentage auidessus du rendement des obligations gouvernementales.

L’entreprise compte aussi déposer un prospectus pour émettre 1 G$US de titres additionnels sur les marchés au besoin.

À court terme, les inquiétudes des investisseurs concernant l’endettement des entreprises en général et la capacité des producteurs pétroliers à faire face à leurs obligations prennent le dessus sur les bienfaits à plus long terme de l’oléoduc Keystone, reconnaît M. Kwan.

L’analyste rappelle que TC Energy détient des actifs de stratégiques qui lui offrent la flexibilité d’activer plusieurs autres projets d’expansion,notamment dans le transport de gaz naturel aux États-Unis et ainsi poursuivre sa croissance .

La société pourrait aussi vendre d’autres actifs au besoin si sa dette rebute trop les investisseurs.

Son titre devrait performer mieux que ses semblables en Bourse, étant donné ses perspectives plus visibles, fait valoir M. Kwan.

L’analyste entrevoit encore une hausse annuelle composée de 8 à 10% du dividende d’ici 2021 et de 5 à 7% par la suite.

Son cours-cible de 81$ repose sur un multiple de 19 fois le bénéfice prévu en 2021. Cette évaluation se compare à la fourchette de 14 à 20 fois des quinze dernières années, précise-t-il.

Ce cours-cible offre un regain potentiel de 39%.

 

 

 

Sur le même sujet

Bourse: une semaine de renversements difficiles à déchiffrer

BLOGUE. Paradoxalement, la reconnaissance de l'inflation par la Fed abaisse la pression.

Bourse: le Dow Jones rebondit après une mauvaise semaine

Mis à jour le 21/06/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indices boursiers américains ont effectué un petit rebond lundi.

À la une

PyroGenesis: le vert pour se faire connaitre

21/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de torches à plasma PyroGenesis (PYR) commence à se faire remarquer des investisseurs.

3iQ, le géant canadien de l'investissement en crypto

21/06/2021 | François Remy

3iQ a lancé des fonds négociés en bourse adossés au Bitcoin et à l'Ethereum.

La Chine s'active pour freiner les cryptomonnaies

21/06/2021 | AFP

Le minage a été interdit dans le Sichuan, entraînant la fermeture de 26 entreprises.