À surveiller: Dollarama, Bombardier et Lululemon

Publié le 07/12/2018 à 09:44

À surveiller: Dollarama, Bombardier et Lululemon

Publié le 07/12/2018 à 09:44

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Bombardier et lululemon? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Dollarama (DOL, 33,33$): la croissance est plus difficile

Marchés mondiaux CIBC renouvelle une recommandation «neutre».

Mark Petrie indique qu'au troisième trimestre de meilleures ventes des établissements comparables ont été contrebalancées par une baisse de la marge bénéficiaire.

Il estime que les résultats illustrent bien la position dans laquelle se trouve le détaillant: une croissance qui se poursuit avec un modèle de magasins toujours hautement lucratif, mais une volonté (ou un besoin) d'investir dans la proposition offerte au consommateur.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste note que l'essentiel de la croissance de Dollarama ces dernières années est provenu de prix plus élevés. Il estime qu'au cours de cette période, la valeur offerte est demeurée attrayante pour le consommateur, mais que l'écart de prix avec les concurrents a diminué.

Il estime que la position concurrentielle demeure solide, mais que des actions sont nécessaires étant donné la forte concurrence.

L'anticipation de bénéfice 2019 est ramenée de 1,72$ à 1,70$ par action, celle 2020 passe de 1,92$ à 1,87$.

La cible 12-18 mois est maintenue à 37$.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bombardier, MTY et Hexo éjectées du S&P/TSX. Est-ce si grave?

19/06/2020 | Denis Lalonde

BALADO. Comment les investisseurs devraient-ils réagir s'ils détiennent ces titres en portefeuille? Luc Girard commente.

Pierre Beaudoin défend l'indemnité de départ d'Alain Bellemare

Mis à jour le 18/06/2020 | La Presse Canadienne

L’indemnité de départ d'Alain Bellemare, qui pourrait atteindre 17,5M$, n'est pas atypique, selon Pierre Beaudoin.

À la une

Uber se lance dans la livraison d'épicerie à Montréal et Toronto

Ses utilisateurs de Montréal et de Toronto peuvent désormais commander des produits d’épicerie via ses applications.

Télétravail... attention, danger!

Il y a 44 minutes | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Bien que je reconnaisse que cette option puisse convenir à certains, pour ma part, j’abdique.

À surveiller : Uber, CGI et Peloton

Que faire avec les titres d’Uber, CGI et Peloton? Voici quelques recommandations d’analystes.