À surveiller: Dollarama, Banque Nationale et Banque Laurentienne

Publié le 01/09/2016 à 10:45

À surveiller: Dollarama, Banque Nationale et Banque Laurentienne

Publié le 01/09/2016 à 10:45

Par Dominique Beauchamp

(Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Nationale, Banque Laurentienne et Banque Laurentienne. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 100,82$): le détaillant performant surpasse les attentes élevées pour un huitième trimestre

Le détaillant d’articles à bas prix a encore une fois surpassé les attentes, pour un huitième trimestre consécutif. 

Les investisseurs ravis ont propulsé son action de 4% à un nouveau record de 100,82$, à mi-séance jeudi. Son action a bondi de 33% depuis un an et s'échange à un généreux multiple de 29 fois ses bénéfices prévus en 2017.

Au deuxième trimestre, les revenus de 729M$, en hausse de 11,6%, se comparent à des prévisions de 726M$.

Dollarama pouvait notamment compter sur 17 nouveaux magasins, au deuxième trimestre qu’un an plus tôt.

À lire également: Dollarama dépasse les attentes au 2e trimestre

Le nombre de transactions a crû de 1%, tandis que la facture moyenne a augmenté de 4,6% grâce à la proportion croissante (63,9%) des articles vendus à des prix supérieurs à 1,25$.

La progression de 5,7% des ventes comparables des magasins ouverts depuis plus d’un an est solide, compte tenu qu’elles se comparent à un trimestre fort pendant lequel elles avaient bondi de 7,9%, signale Kenric Tyghe, de Raymond James, dans une note préliminaire.

Le bénéfice net de 0,88$ par action est 4% meilleur que prévu. Il s’agit d’une hausse de 19%.

Son bénéfice d’exploitation de 168,6M$ est aussi supérieur de 4% aux prévisions.

L’analyste salue le maintient d’une marge brute élevée de 38,4%. Le détaillant bénéficie visiblement de la réduction de ses frais de logistique, de la hausse des revenus qui absorbent ses coûts fixes, ainsi que de la proportion croissante d’articles vendus générant de meilleures marges.

Avant l’appel conférence, M. Tyghe maintient son cours cible de 105$ et sa recommandation d’achat.

Les bons résultats de Dollarama démontrent clairement que le détaillant gagne des parts du marché dans le créneau des magasins d’articles à 1$ et qu’il s’approprie aussi une proportion croissante des dépenses globales des consommateurs, affirme pour sa part Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux.

La trajectoire de croissance reste bien visible puisque Dollarama ajoute des articles de 3,50 à 4$ à partir du troisième trimestre et compte ouvrir un total de 60 à 70 magasins d’ici la fin de son exercice.

La société a aussi investi 184M$ dans le rachat d’encore 2 millions de ses propres actions, au deuxième trimestre.

Son titre s’échange aussi à un riche multiple de 26,7 fois les bénéfices projetés dans 12 mois.

Banque Nationale (NA, 46,54$): au cours actuel, la banque mérite le bénéfice du doute

À la une

Arrêtons d'attendre et agissons!

BLOGUE INVITÉ. Les répercussions des 6 derniers mois font en sorte que le Québec n’a plus le luxe d’attendre.

Le déficit fédéral est en voie d'atteindre 328,5 G$, selon le DPB

Ce chiffre, publié mardi matin, tient compte des mesures annoncées par le gouvernement jusqu’au 1er septembre.

Bourse: Wall Street est nerveuse avant le débat présidentiel

Mis à jour à 12:12 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York était repartie de l'avant lundi, démarrant d'un bon pied une semaine chargée.